publicité

Grand Raid 2018

rss

Ce qu’il faut savoir à J-13 du départ du Grand Raid

A 13 jours du départ du Grand Raid, près de 6 190 coureurs sont attendus sur les sentiers de La Réunion. Pas de grande nouveauté pour cette nouvelle édition, mais des améliorations notamment pour éviter les bouchons pour les coureurs au début du parcours. Explications.

L'équipe des organisateurs du Grand Raid. © LP
© LP L'équipe des organisateurs du Grand Raid.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
J-13 avant le départ de la 26e édition du Grand Raid. Le jeudi 18 octobre prochain, 6 190 coureurs venus de 25 pays s’élanceront dans les quatre courses : la Diagonale des Fous, le Trail de Bourbon, la Mascareigne et le relai, le Zembrocal Trail. Ce vendredi 5 octobre, les organisateurs du Grand Raid ont tenu une conférence de presse. Pas de grande nouveauté pour cette nouvelle édition, mais une amélioration importante d’une portion de course où les coureurs sont généralement ralentis.
 

Tracés identiques

Cette année encore, les courses conservent leurs tracés. "Nous faisons en sorte que les itinéraires soient à peu près les même que les années précédentes, explique Robert Chicaud, président du comité directeur du Grand Raid. Cela permet aux compétiteurs de bien se jauger d’une année sur l’autre, de comparer leur temps, se repérer dans les sentiers, et tout faire pour s’améliorer".
 
 

Fini les embouteillages Domaine Vidot ?

Pour cette 26e édition, les coureurs devraient mieux circuler en début de parcours. "Au niveau de Notre Dame de la paix et de Domaine Vidot, il nous reste encore à terminer le sentier pour qu’il y ait une fluidité plus importante pour les coureurs", explique Denis Boulle, directeur de course.

Chaque année, les coureurs perdent du temps dans cette portion de course où le chemin rétrécit jusqu’à former un goulot d’étranglement et d’importants ralentissements. "Nous voyons où se forment ces bouchons, explique Denis Boulle. Des agriculteurs nous ont prêté leurs terrains pour y passer. Il y aura donc un kilomètre de bitume, mais un passage bien plus fluide à cet endroit".
 

Préparation des sentiers

A treize jours du départ, les sentiers sont prêts à accueillir les raideurs. "Le dernier cyclone a provoqué des dégâts importants et l’ONF, l’Office National des Forêt a réalisé un travail remarquable, poursuit Denis Boulle. Tout est terminé ou presque. Il nous reste juste à installer des blocs rocheux dans la rivière des Galets pour éviter que les coureurs se mouillent les pieds".

Cette année, pour la première fois, les organisateurs vont aussi envoyer des éclaireurs sur les sentiers. "Une à deux heures avant le départ, ces éclaireurs effectueront le parcours, car l’année dernier, le balisage avait été retiré à La Nouvelle", rappelle Denis Boulle, directeur de course.
 
 

Les favoris

La première étape pour les coureurs sera la remise des dossards le mercredi 17 octobre à Saint-Pierre. Comme chaque année, de grands noms figurent parmi les concurrents : François D’Haene, Antoine Guillon, Benoît Girondel, Emilie Lecomte, Nathalie Mauclair, et la suédoise Mimi Kotka qui fera son premier Grand Raid.

Des Réunionnais font aussi partis des favoris : Jean Eddy Lauret, René-Paul Vitry, Gilberte Libel ou encore Camille Bruyas. Ces coureurs en tête de course seront pour la première fois équipés de GPS. Le Grand Raid continue de s’internationaliser puisque la barre des 2000 participants venus de l’extérieur sera franchie cette année.

Pour le responsable des inscriptions, rien n’est joué d’avance. "Tout est possible dans la diagonale des fous, explique Marc Levy. Le plateau est très ouvert. Il y a bien sur des favoris venus de l’extérieur, mais encore une fois, tout est possible".

Le Grand Raid reste une épreuve sportive, mais aussi festive. Pour cette 26ème édition, un feu d’artifice aura lieu au départ de chaque course. Des concerts seront également organisés sur les parcours des quatre courses.
 
Le Grand Raid en chiffres :

6190 inscrits sur les quatre courses

2802 inscrits pour la Diagonale des Fous

1298 inscrits pour le Trail de bourbon

1808 inscrits pour la Mascareignes

282 inscrit pour le relais Zembrocal

20 ans est l’âge de Julien, plus jeune inscrit à la Diagonale des Fous

74 ans est l’âge d’Odile, plus âgée inscrit à la Diagonale des Fous

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play