publicité

Ce qui change à partir du 1er avril

Comme tous les ans, le mois d'avril emmène son lot de nouveautés. A commencer par l'augmentation des prix de l'essence et du gaz, à partir d'aujourd'hui. Mais, certaines prestations sociales ne sont pas en reste. Le point sur ces changements. 

Le montant du RSA (revenu de solidarité active) est revu à la hausse. © Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère Le montant du RSA (revenu de solidarité active) est revu à la hausse.
  • Gaëlle Malet avec Aurélie Constant
  • Publié le
RSA

A compter d’aujourd’hui, le revenu de solidarité active (RSA) augmente. Il passe ainsi de 550,93 euros à 559,74 euros.

Allocations 

Autre changement, certaines allocations sont légèrement revalorisées, +0,3%. Elle s'applique aux prestations d’invalidité, les rentes d’accident et les prestations familiales comme le complément famille nombreuse, le soutien parent isolé, l’allocation éducation enfant handicapé ou encore l’allocation de rentrée scolaire. Cette mesure, décidée par le gouvernement et votée par le Parlement, vise à économiser 400 millions d’euros cette année.

Formation professionnelle

Au niveau de la formation professionnelle, de nouveaux acteurs entrent en piste: les "opérateurs de compétence"  (OPCO), gérés par les partenaires sociaux. Leurs missions: financer l'apprentissage; aider les branches à construire les certifications professionnelles et accompagner les PME pour définir leurs besoins en formation.

Dentiste

Dans le domaine de la santé, certaines prothèses dentaires seront plafonnées. La facturedu dentiste ne pourra plus dépasser 480 euros pour une couronne en zircone sur une dent « visible » (incisive, canine ou prémolaire) et 1465 euros pour un bridge céramo-métallique.
D’autres limitations de prix compléteront cette liste début 2020, puis début 2021, dans le cadre de la réforme « 100 % santé », qui prévoit aussi un remboursement intégral de certaines prothèses par l’Assurance maladie et les complémentaires santé, à partir de l’an prochain.

CMU

Le plafond de ressources pour bénéficier de la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) est augmenté pour une personne seule passant de 8 810 euros par an à 8 951 euros. En outre, le renouvellement de la CMU-C sera automatique pour les allocataires du RSA, dans un souci de simplification et d’amélioration de l’accès aux soins. 670 000 foyers français (bénéficiaires et ayants droit) seraient concernés par cette mesure, selon l’Assurance maladie.

Cancer

Santé toujours, pour les femmes atteintes de cancer. Certaines perruques seront mieux voire intégralement remboursées, à partir du 2 avril. Avant cette date, les patientes pouvaient bénéficier d’un forfait de 125 euros.Désormais, les prothèses capillaires dites de classe 1 (fibres synthétiques) verront leur prix plafonné à 350 euros et seront remboursées du même montant.Les prothèses de classe 2 (au moins 30 % de cheveux naturels) seront, elles, plafonnées à 700 euros, et remboursées à hauteur de 250 euros. Au-dessus de 700 euros, aucun remboursement n’est prévu.

Sur le même thème

  • économie

    La Réunion et la crise financière de 2007-2008

    Comment va la Réunion 10 ans après la crise ? Elle va mieux, après une décennie de récession selon le CEROM (les comptes économiques rapides pour l’Outre-Mer). Pour rappel la crise est partie des USA, avec la crise des subprimes c'est-à-dire du secteur des prêts hypothécaires à risque.

  • économie

    Impôts : la moitié des sites d'actuel pourrait fermer

    Des "points de contact" plutôt que des sites d’accueil spécialisés, près de 400 emplois menacés, et des difficultés à trouver des informations pour les contribuables, c’est le tableau que dépeint le syndicat Solidaires Finances Publiques si la réforme annoncée devait passer.

  • économie

    Saint-Pierre : le centre commercial des Casernes placé en liquidation judiciaire

    Le tribunal de commerce a prononcé ce jeudi la liquidation du centre commercial des casernes à Saint-Pierre. La centaine de salariés de l'hypermarché et de la galerie commercial se retrouve donc au chômage. Ils se sont retrouvés dans la salle du Kerveguen pour en savoir plus. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play