CGTR : une grève contre la vie chère et pour le pouvoir d’achat

social
Grève CGTR pouvoir d'achat vie chère salaires 141218
©Precilla Ethève (Réunion la 1ère)
Dans la continuité du mouvement des Gilets Jaunes, la CGTR relaie l’appel national à la grève. Le syndicat proteste notamment contre la vie chère, les annonces du président de la République, et demandent, entre autres, la revalorisation des salaires.
 
Ils se sont donnés rendez-vous devant les locaux du MEDEF Réunion. Une quarantaine de manifestants, parmi lesquels des militants de la CGTR, mais aussi des syndicats Sud Solidaires et SAIPER ou encore de Lutte Ouvrière, ainsi que des représentants des Gilets Jaunes, étaient ainsi réunis à Saint-Denis, à 10h ce vendredi 14 décembre.
 

Vie chère et pouvoir d’achat


La mobilisation, contre la vie chère et pour le pouvoir d’achat notamment, s’inscrit dans la continuité du mouvement des Gilets Jaunes, d’où la présence de certains représentants. Le SAIPER veut aussi soutenir la manifestation des lycéens sur la réforme des lycées.

S’ils protestent contre les récentes annonces du président de la République, en réponse à l’actuelle crise sociale, les manifestants veulent avant tout faire part de revendications au patron des patrons. Ainsi, la CGTR a prévu de déposer une motion au président du MEDEF Réunion, Didier Fauchard, dans laquelle figurent certaines revendications.
 
Grève CGTR pouvoir d'achat vie chère salaires 141218
©Precilla Ethève (Réunion la 1ère)
 

Revalorisation des salaires


Un SMIC à 1 800 euros mais aussi une augmentation de 300 euros pour tous les salariés de La Réunion, les minimas sociaux, les retraites et autres pensions, sont ainsi demandés. Les grévistes veulent en effet que s’ouvrent immédiatement des négociations sur les salaires, et que soient davantage reconnus les diplômes ou encore l’ancienneté des travailleurs. Ils réclament également l’application des conventions collectives nationales à La Réunion.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live