Chèque tourisme "Mon Île 974" : des remboursements qui tardent à arriver

tourisme
Chèque Mon Ile 974
De nombreux professionnels rencontrent des difficultés à se faire rembourser lorsque leurs clients utilisent les chèques Mon Ile 974 ©Laurent Pirotte
Pour donner un coup de pouce aux acteurs locaux, la Région a mis en place les chèques "Mon Île 974" au sortir du confinement. Mais voilà, de nombreux professionnels rencontrent des difficultés à se faire rembourser lorsque leurs clients utilisent ces chèques tourisme.
C’est l’un des dispositifs phare du plan d’aides d’urgence déployé par la Région afin d’accompagner les entreprises dans les secteurs les plus durement impactés par la crise Covid. Avec le chèque tourisme "Mon Île 974", la collectivité vise à relancer la consommation dans le tourisme.

Une enveloppe de près de 17 millions d’euros avait été votée afin ainsi de soutenir l’économie locale et les acteurs du tourisme en encourageant les familles réunionnaises à fréquenter davantage les hôtels, gîtes, restaurants, bars, mais aussi à se tourner vers les sociétés proposant des activités de loisirs.
 

Des chéquiers de 300 euros pour les salariés modestes

Une formidable action en faveur des professionnels, mais aussi en faveur des salariés modestes et des personnels qui se sont investis pendant la crise sanitaire, car ce sont ces derniers qui ont été destinataires chacun d’un chéquier de 300 euros, composé de 15 chèques de 20 euros à utiliser avant le 31 janvier 2021.

Le problème est que plusieurs des professionnels partenaires peinent à se faire rembourser les fameux chèques. C’est le cas de Sébastien Boréaniz, co-gérant de deux restaurants dans le Sud de l’île. Il a reçu près de 30 000 euros de chèques "Mon Île 974" en deux mois et ces retards de paiement commencent à se faire ressentir dans ses comptes.
 

Une formidable initiative mais...

"C’est une somme qui manque à notre trésorerie et qui nous met gravement en difficulté, puisqu’on ne sait pas quand on va être remboursé", déplore-t-il tout en continuer à saluer la mise en place de ce dispositif. "Cette initiative est vraiment très bien pour les foyers bénéficiaires ainsi que pour les restaurateurs et toutes les activités touristiques et hôtelières".

Même son de cloche pour Bertrand Hoarau, responsable d’un restaurant saint-pierrois : "On salue cette formidable initiative qui a généré un réel apport de clientèle dans nos établissements. Malgré tout, il est temps de passer à la deuxième étape qui est d’encaisser ces chèques. On a un réel trou dans notre trésorerie et avec la crise Covid, on s’en passerait bien…"
 

"Tout va rentrer dans l'ordre"

L’explication de ce retard est donnée aujourd’hui par Stéphane Fouassin, le président de l’IRT qui est également associé au dispositif. Celui-ci parle de "petits soucis de compte bancaires" rencontrés par la société Docaposte qui est en charge du traitement des chèques "Mon Île 974".

"Mais maintenant le problème est réglé, assure Stéphane Fouassin. D’ici quelques jours tout va rentrer dans l’ordre. Je voudrais rassurer les professionnels. Nous avons 540 professionnels inscrits sur la plateforme de l’IRT pour bénéficier de ces chèques et ces chèques seront honorés".
 
Chèque Mon Ile 974
©Laurent Pirotte


Jusqu’à présent, 48 000 Réunionnais auraient déjà reçu ce chéquier tourisme. La Région avait déjà dû faire avec un premier couac au lancement du dispositif.

Près de 6 000 chéquiers n’avaient pas pu être distribués, "soit par un défaut d'adressage (information incomplète et courrier retourné), soit par une impossibilité pour La Poste d'accéder à la boîte aux lettres ou de trouver le bénéficiaire suite à un déménagement", expliquait la collectivité sur son site au début du mois de septembre.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live