réunion
info locale

Comment expliquer les inondations de Berguitta ?

cyclones
Alain Vitry habite un quartier de la Rivière Saint-Louis bien nommé : Le Ruisseau. Un coin idyllique qu’il doit à présent nettoyer, pour éviter d’autres inondations.
Un cours d’eau sépare sa maison de son verger riche en plusieurs variétés de fruits : mangue, cacao, sapoti, citron, letchi, longani…
L’eau ne manque pas. La tempête Berguitta a même apporté trop d’eau.  Son verger a été inondé.

Une surprise

Une surprise pour lui, car le cyclone Hyacinthe en 1980 réputé pour ses records de précipitations n’avait pas causé de tels dégâts.
Alain Vitry : « Je n’avais jamais vu mon verger inondé et surtout plein d’ordures, des savates, des bouteilles, des bouts de plastique, de tôle, et quatre frigos. »
Alain Vitry ne décolère pas. Ce sont les ordures jetés dans la ravine, qui ont bloqué l’écoulement de l’eau et provoqué l’inondation.
Pour lui ce qui s’est passé chez lui, s’est passé ailleurs.
Il n’y a pas d’autres explications.
Publicité