Compagnies aériennes : la guerre des offres face à la crise

transports
Masques avion Air Austral
©Laurent Figon
La crise sanitaire a été lourde de conséquences pour les compagnies aériennes. Pour favoriser la reprise des vols commerciaux, trois d’entre elles viennent d’annoncer la baisse de leurs tarifs pour l’aller-retour avec Paris. Air Austral et Corsair proposent aussi une assurance spéciale Covid.
Pour les compagnies aériennes, l’année 2020 est déjà considérée comme une "année noire". Avec la crise sanitaire qui a conduit à un confinement quasiment mondial et à la fermeture des aéroports, les conséquences économiques ont été terribles. Certaines compagnies ont même été contraintes de licencier.

Il s’agit à présent de limiter la casse, d’accompagner la reprise en tentant de retrouver le taux de remplissage des avions d’avant-crise. Depuis le déconfinement, les vols commerciaux ont repris progressivement et on assiste depuis peu à une véritable bataille des prix. C’est la compagnie low-cost French Bee qui a lancé la première les hostilités face à ses concurrentes.
 

Réunion-Paris à moins de 400 euros


Celle-ci a en effet annoncé la semaine dernière des tarifs à moins de 500 euros pour l’aller-retour Réunion-Paris. Corsair a réagi en cassant à son tour les prix. Un effort rendu possible notamment grâce à la baisse du prix du kérosène. Hier mardi, c’était au tour de la compagnie Air France d’annoncer une promotion flash de 388 euros l’aller-retour (sans bagage).

"On ajuste toujours nos tarifs en fonction de l’offre et de la demande. On est dans une phase de reprise du trafic donc là c’était important de suivre ces niveaux tarifaires, mais des niveaux extrêmement bas risquent de mettre à mal la rentabilité des lignes, tempère Claire Tabakian, directrice général d’Air France. Je ne parle pas spécifiquement d’Air France. Ça rend le système fragile. Donc ce n’est pas quelque chose qu’il faut pérenniser. C’est clairement une fausse bonne nouvelle pour les clients".

 


Du côté d’Air Austral, il n’a pas été annoncé officiellement de baisse spécifique des tarifs mais la compagnie aérienne locale ce mercredi propose une assurance "protection sanitaire" afin d’accompagner la reprise des voyages et de rassurer les passagers.
 

Une assurance spéciale Covid chez Air Austral et Corsair


"Cette protection, disponible depuis le 31 juillet dernier, permet aux voyageurs d’être couverts dans le cadre des différentes contraintes liées à la pandémie du Covid-19", indique Air Austral. Les passagers ayant souscrit à cette assurance pourront ainsi être remboursés en cas de test positif ou d’apparition de symptômes dans les 30 jours avant le voyage, mais aussi en cas de refus d’embarquement par les autorités et la compagnie suite à une prise de température à son arrivée à l’aéroport de départ.

Le voyageur est également protégé si des mesures de restriction de déplacement des populations sont à nouveau prises par le gouvernement ou les compagnies aériennes.

L’assurance garantit également l’organisation et la prise en charge des frais d’hôtel si le passager est dans l’obligation de prolonger son séjour (mise en quarantaine), la prise en charge des frais médicaux et du rapatriement à domicile sous conditions.

Corsair propose aussi depuis début juillet une "Garantie Pandémie". En complément des couvertures classiques, les clients de la compagnie bénéficieront du remboursement des frais d'annulation ou de modification. Corsair s'engage également à participer aux frais éventuels de mise en quarantaine ou de prolongation du séjour.

Les compagnies aériennes risquent encore de pâtir de la crise actuelle pendant un certain temps. Les spécialistes ne tablent pas sur un retour à la normale avant 2024.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live