publicité

Conflit CINOR / CIREST : le recours de Jean-Paul Virapoullé rejeté

Le contrat accordé à la société Inovest par le Sydne pour le traitement alternatif des déchets du Nord et de l’Est a été confirmé par le tribunal administratif. Le président de la CIREST, Jean-Paul Virapoullé, qui avait déposé un recours à son encontre, a donc été débouté.

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le , mis à jour le
Le tribunal administratif de Saint-Denis s’est prononcé, ce mardi 13 février, en faveur du Syndicat de traitement des déchets collectés dans le Nord et l’Est, Sydne, dans le conflit entre CINOR ET CIREST autour du marché conclu avec Inovest.

Le juge confirme ainsi la conformité du contrat relatif au tri alternatif, conclu avec la société Inovest par la CINOR. Il prévoit le développement du tri optimisé de près de 2 100 000 tonnes de déchets collectés dans le Nord et l’Est, sur 15 ans.

Un contrat de près de 250 millions d’euros contesté par le président de la CIREST, Jean-Paul Virapoullé, qui avait ainsi déposé un recours devant le tribunal administratif. A l'annonce de la décision du juge des référés, le président de la CIREST a d'ailleurs décidé de ne pas en rester là. Il a ainsi dit son intention de saisir le Conseil d'Etat et de déposer un second recours au fond pour demander l'annulation de l'arrêté de juin 2016 à l'origine de ce contrat. 

Le reportage de Steve Henry Peeters et Alexandra Pech.

Délibéré conflit Cirest/Cinor
Reportage  -  Réunion la 1ère  -  Steve Henry Peeters et Alexandra Pech

 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play