Le Conseil départemental étudie ce mercredi l'accompagnement des bénéficiaires du RSA

économie
Le rsa au département
©Laurent Figon
Lors de sa visite dans l'île, Emmanuel Macron a annoncé que l'état reprendrait à sa charge le financement du RSA à compter du 1er janvier 2020. Il accompagnera le conseil départemental pour aider les bénéficiaires à reprendre un emploi
L'Etat reprend en main le financement du RSA, annonce faite par Emmanuel Macron lors de sa visite dans le Département. Dans un " plan ambitieux de 20 mesures destiné à provoquer un choc d'emploi " le chef de l'état a précisé que " pour redonner des marges de manoeuvre à la collectivité dans la conduite de ses actions d’insertion, l’État reprend à sa  charge le financement du revenu de solidarité active (RSA) à compter du 1er janvier 2020 ". Il va par conséquent alléger le conseil départemental d'un poids financier de 30 millions d'euros que celui-ci distribuait chaque année à quelques 97000 foyers de l'île. Cette recentralisation du revenu de solidarité active va permettre au département de rediriger cette somme vers d'autres missions de solidarité ou d'investissements.

" Notre collectivité va pouvoir retrouver des marges de manoeuvre pour intervenir en faveur de public en difficulté, notamment en faveur de l'insertion des bénéficiaires du RSA ".


Avec la caisse d’allocations familiales et Pôle emploi, le conseil départemental établira un plan d’orientation et d’accompagnement pour accélérer et simplifier le retour à l’emploi de ces publics, à l’horizon fin 2020. 
Depuis 2004, la collectivité assure par le biais du RMI puis du RSA, un revenu minimum aux personnes sans ressources, en fonction de la composition du foyer. Cette dépense qui lui a coûté plus d'un milliard d'euros venait de ses fonds propres.

Le reportage de Sufati Toumbou-Dani et de Laurent Figon
 
©reunion