Contrôles routiers : le chauffard impliqué dans l’accident avait 1,94 mg d’alcool dans le sang

sécurité
Contrôles routiers : gendarmes archives
©Réunion 1ère
Malgré le contrôle de 600 véhicules, l’un des douze accidents du week-end a été provoqué par un conducteur alcoolisé (1,94 mg d’alcool par litre de sang). Il rejoint la liste des 38 conducteurs dépistés positifs en deux jours.
Comme tous les week-ends, gendarmes et policiers se sont multipliés pour tenter d’endiguer la délinquance routière. Les forces de l’ordre visaient particulièrement l’alcool et la vitesse.

En secteur gendarmerie, les militaires ont relevé 289 infractions :
  • 130 dépassements de vitesse
  • 34 alcoolémies positives dont 9 délictuelles (+ de 0,80 mg d’alcool/l de sang)
Les policiers de leur côté ont mis en place 19 points de contrôle.
  • 4 conducteurs circulaient sous l’empire d’un état alcoolique. Si 2 avaient un taux délictuel compris entre 0,39 et 0,72 mg/l, les 2 autres affichaient un taux supérieur à 0,80 mg et seront convoqués devant le tribunal de police très rapidement.
  • Au total, les policiers ont relevé 82 contraventions.
 
Ivre et récidiviste
 
Malgré la présence renforcée des militaires et policiers, un automobiliste impliqué dans un accident sans gravité à Saint-Joseph circulait avec 1,94 mg d’alcool par litre de sang. L’homme en état de récidive légale a été immédiatement placé en cellule de dégrisement, puis en garde à vue.