Coronavirus : 1 094 cas confirmés et 9 morts à Madagascar

coronavirus
Illustration lutte contre la Covid-19 juin 2020
©Capture d'écran International Alivreville (Illustration)
Tamatave est le centre épidémique de la Covid-19. 42 cas ont été enregistrés, ce lundi 8 juin 2020. Tous proviennent de la cité portuaire, selon le conseil de lutte contre le coronavirus. Madagascar qui comptabilise 1 094 personnes infectées, 9 morts et 832 patients en cours de traitement.
Les bilans quotidiens délivrés par la professeur Hanta-Marie Danielle Vololontiana, la chargée de communication du Centre de lutte contre l'épidémie de la Covid-19, indique que l'épidémie constitue toujours une menace sérieuse pour Madagascar. Lundi 8 juin 2020, les autorités sanitaires faisaient état de 1 094 personnes infectées depuis le début de l'épidémie, soit 42 nouveaux cas, dont 35 nouvelles détections positives. On compte 9 décès, 832 patients traités.

À Tamatave face au nombre de malades, les hôpitaux sont désormais dédiés uniquement à la prise en charge des personnes présentant des symptômes. Le foyer social du "Canada", le Centre régional de la jeunesse et des sports, tout comme le Centre de formation aux techniques agricoles servent à isoler les Malgaches asymptomatiques. C'est-à-dire les personnes porteuses du virus, qui le transmettent, mais ne présentent pas de symptômes, précise Madagascar-Tribune.
 

254 patients officiellement guéris


10 patients sont dans un état grave. Ils souffrent de détresse respiratoire et ont été placés en réanimation. Cinq sont hospitalisés à Tananarive, les cinq autres sont à Tamatave.
Vingt-et-une personnes sont officiellement guéries depuis lundi. Dix-neuf travaillaient dans la mine de nickel d'Ambatovy. Cette mine est située à l'Ouest de la ville portuaire de la côte Est. Les deux autres patients guéris étaient hospitalisés dans la capitale.

Au total, les services de santé malgache enregistrent 254 personnes soignées note Midi-Madagascar. Elles ont pu regagner leur domicile après avoir été testées. Elles ne présentent plus de risque pour leur entourage. Pour autant, elles sont encore très faibles et devraient être convalescentes encore plusieurs semaines avant de retrouver leur intégrité physique. 


 
164 Malgaches rapatriées du Koweit
164 employées de maison, victimes de maltraitances et de trafic humain, ont été rapatriées du Koweit, ce lundi 9 juin 2020. Elles ont atterri à 18h30 à Ivato. Elles ont été placées en quatorzaine dans deux hôtels de Vontovorona (proche banlieue de la capitale) où elles passeront plusieurs tests de dépistages du coronavirus pendant leur séjour. 
"La plupart de ces femmes sont sans papier. Elles ont été victimes d’agressions physiques et verbales, ce qui a obligé certaines d’entre elles à prendre la fuite, d’autres ont été victimes de trafic humain", explique Virginie Rahelisoa, une représentante du ministère des affaires étrangères, qui suit le dossier note L'Express de Madagascar.
L'une de ces victimes vient de rentrer dans son pays avec son enfant. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live