Coronavirus : 1272 cas confirmés et un léger ralentissement de l'épidémie à Madagascar

coronavirus
Usine Covid-Organics
©Capture d'écran Madagascar-Tribune
Vingt cas ont été confirmés dimanche soir, soit 1 272 depuis le début de l'épidémie. Cette légère baisse a permis au président de la République d'annoncer officiellement la construction d'une usine de production de gélules de Covid-Organics. Un projet qui sortira de terre dans un mois. 
Vingt nouveaux cas ont été confirmés par le Centre de commandement de lutte contre la Covid-19 à Madagascar. Les autorités comptent désormais, 1272 personnes infectées par le virus. 896 étaient sous traitement dimanche soir et 367 étaient officiellement guéries. On déplore toujours 10 décès et 9 malades dans un état grave.

La majorité des personnes testées positives sont issues de Tana (6) ou de l'Est de la Grande île (12), mais deux cas détonnent. L'un a été enregistré au Sud de la Capitale à Fianarantsoa et le second, encore plus loin vers le Sud-Ouest, à Toliara écrit Midi-Madagascar. Ces cas isolés obligent les autorités médicales à retracer leurs parcours pour retrouver les cas contacts et éviter un nouveau foyer épidémique. 
 

Le Covid-Organics bientôt en gélule 


L'état malgache va construire une usine pour produire le Covid-Organics en gélule. Le projet a été présenté dimanche par le président de la République. Andry Rajoelina a précisé, écrit Madagascar-Tribune : "Une nouvelle présentation du Tambavy CVO sera fabriquée par une usine pharmaceutique dénommée « Pharmalagasy ». Cette nouvelle usine sera bâtie dans les prochaines semaines." Le chef de l'Etat s'appuie sur les résultats du Tabavy CVO. Selon lui plus de la moitié des malades, entre les mois de mai et juin 2020, ont été guéris grâce ce remède. Fort de ce constat, il veut qu'une usine produise le produit sous forme de gélule.
 
Le président de Madagascar a souligné lors de ce point presse qu'une partie des malades ont été soignés à base de chloroquine et azytromicine ont quitté l'hôpital après 15 jours sous traitement.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live