Coronavirus : 222 nouveaux cas confirmés à Madagascar

coronavirus
Tableau covid 19 7 juillet 2020 Madagascar
©Capture d'écran Madagascar-Tribune
Pas de mort, mais 222 tests positifs en 24 heures a annoncé, ce mardi 7 juillet 2020, Hanta-Marie-Danielle Vololontiana, professeur en charge de la communication du centre de lutte contre l'épidémie. Madagascar qui compte 3 472 personnes touchées par le virus.
La vague épidémique qui déferle sur Madagascar, depuis quinze jours, menace d'engloutir la capitale. Deux arrondissements de Tananarive sont dans l'œil du cyclone. Imaginez, en 24 heures les laborantins ont détecté 210 personnes positives uniquement à Tana, sur les 222 comptabilisées sur l'ensemble du pays.
Ces résultats ont permis de déterminer que les deux principaux foyers de la covid-19 étaient centrés dans le 1er et le 5ème arrondissement nous apprend Madagascar-Tribune

Cependant, les autorités ont indiqué que, tous les Tananariviens sont concernés et potentiellement menacés. Seul le confinement, la distanciation sanitaire et le respect des gestes barrières peuvent limiter la propagation du coronavirus. Les derniers relevés ont montré que des cas ont été détectés dans les banlieues Ouest et Sud de la mégapole. D'où cette réflexion de la professeur Hanta-Marie-Danielle Vololontiana : "Le coronavirus est partout à Antananarivo", écrit L'Express de Madagascar
 

10 000 thermomètres, 24 respirateurs, des masques... 

Livraison de matériel crise covid-19 juillet 2020 Madagascar
©Capture d'écran Midi-Madagascar

Comme d'autres pays, dont la France, les services hospitaliers de Madagascar doivent faire face à une pénurie de matériel de protection individuelle. Les soignants se plaignent depuis plusieurs jours du manque de masques, de blouses, gants, sur-blouses, charlottes, thermomètres... La liste des besoins est à la hauteur du nombre de cas qui affluent vers les hôpitaux depuis 15 jours. 

Midi-Madagascar écrit : mardi, une livraison est arrivée sur l'aéroport d'Ivato. 14 tonnes de matériel, comprenant 24 respirateurs, 10 000 thermomètres, des produits désinfectants, des protections individuelles pour les soignants va être distribué le plus vite possible dans les hôpitaux les plus démunis. La Chine et l'Organisation mondiale de la santé sont à l'origine de ces dons. D'autres avions sont prévus pour aider les hôpitaux, et leur personnel, à enrayer cette crise sanitaire. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live