Coronavirus : Madagascar lance l'essai par injection d'un médicament

coronavirus
Covid-19 lancement d'un clinique par injection à Madagascar mai 2020
©Capture d'écran TV5 Monde
L'essai clinique par injection d'un médicament élaboré par l'IMRA est prévu la semaine prochaine. Ce test s'inscrit dans le projet CVO. Malgré cette annonce, Andry Rajoelina, le président, a prolongé les mesures de confinement, la recherche des cas contacts et l'obligation de porter un masque.
"L’information du jour (Ndlr : 4 mai 2020) est l’annonce faite par Andry Rajoelina de procéder à des essais cliniques sur une injection contre le coronavirus à partir de la semaine prochaine", écrit Midi-Madagascar.

Ce traitement élaboré par l'IMRA résulte des recherches sur les propriétés de l'artémisia pour lutter contre le paludisme et le Covid-19. Le Covid-Organics, lancé par le président en personne, est distribué à la population malgache et offert à trois partenaires africains susceptibles de devenir des clients.
Une validation du produit par l'OMS n'est pas pour demain, mais des scientifiques américains et européens suivent avec attention les travaux de leurs homologues malgaches. 
 

Le président encourage la culture de l'artémisia


En conclusion de cette prise de parole, le chef de l'Etat a encouragé les agriculteurs malgaches à se lancer dans la culture de l'artémisia.: "Cette plante est plus rentable que cultiver du riz", a-t-il fait savoir, en pécisant qu’actuellement, "le prix d’une tonne d’artemisia est de 3.000 dollars contre 350 dollars pour une tonne de riz"

En attendant, Andry Rajoelina n'abandonne pas les mesures mises en place depuis le début de l'épidémie écrit L'Express de Madagascar. Le confinement, la fermeture des aéroports et des frontières, la multiplication des tests et distribution du CVO sont maintenus et même prolongés. Dans les régions les plus touchées, Analamanga, Antsinanana et Haute Matsiatra, ainsi qu’Alaotra Mangoro les mesures restrictives de circulation sont maintenues pour quinze jours.

Madagascar compte 151 cas confirmés pour plus de 20 millions d'habitants. 98 d'entre-elles sont guéries et 51 sont en cours de traitement.