Coronavirus : 9 morts, 324 cas confirmés à l'île Maurice

coronavirus
Covid-19 île Maurice 14 avril 2020
©Indian Ocean Network News
Les derniers chiffres disponibles concernant l'épidémie à l'île Maurice ont été communiqué ce lundi 13 avril 2020. Le porte-parole du Comité national de communication sur le Covid-19, Zuberr Joomaye, a annoncé par visio-conférence que l'île soeur comptait 324 cas confirmés, dont neuf décès.
L'île Maurice entrevoit le bout du tunnel, mais ce n'est pas gagné, loin de là, avec 324 cas confirmés et 9 décès. Cependant, les détections quotidiennes, le confinement strict et contrôlé, des voyageurs dans les centres de vacances, les résultats très encourageants de l'administration de plasma aux malades les plus gravement touchés permettent aux dirigeants d'espérer une amélioration de la situation écrit IonNews.

Dimanche 12 avril 2020, Zouberr Joomaye, porte-parole du Comité national sur le Covid-19, a présenté à la presse en visioconférence les derniers chiffres. Ces chiffres étaient identiques lundi soir, lors de l'intervention du ministre de la Santé.
Pour mémoire, les membres du Comité Covid-19 de l'île Maurice se sont auto-confinés en fin de semaine dernière. Les résultats des premiers tests sont négatifs.

Pour mémoire cette mesure d'auto-confinement s'est imposée suite au test positif de la secrétaire du ministre de la Santé, ce vendredi 11 avril 2020. 
 

Cinq soignants isolés à l'hôpital 


De retour en visioconférence lundi, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a demandé aux Mauriciens de rester confinés écrit L'Express de Maurice. Les derniers résultats sont encourageants, mais ils sont fragiles. Le porte-parole du Comité, le docteur Joomaye, a, également, précisé que l'utilisation du plasma semble efficace. "Un patient, qui avait été placé sous un respirateur artificiel, se remet graduellement", et le Dr Zouberr Joomaye de lancer un appel au don du sang des malades guéris pour fabriquer le sérum à base de plasma.

Enfin, 5 personnels de l'hôpital de Souillac ont été testés positifs au Covid-19. Ils ont été placés à l'isolement au sein de l'hôpital dans des conditions très précaires. Ils se retrouvent coincés dans une pièce exiguë avec l'interdiction d'ouvrir la fenêtre et des toilettes communs. Ils lavent leurs vêtements eux-mêmes, à 60 °C, et les font sécher dans le local où ils vivent. Ils ne veulent pas qu'un, ou une, collègue entre pour les aider, de peur de le, ou la, contaminer écrit Le Mauricien.