Coronavirus : aucun nouveau cas ce mercredi, 390 cas au total

coronavirus
Coronavirus
©Pixabay
C'est la deuxième journée consécutive où aucun nouveau cas positif de coronavirus n'est recensé à La Réunion. Le nombre total de cas depuis le 11 mars est à 390. Un cas annoncé a été reconsidéré.  
La Réunion profite, ces derniers jours, d'une baisse significative de cas avérés de coronavirus sur son territoire. Après avoir enregistré 9 cas entre le 10 et 13 avril 2020, un à deux cas par jour sur cette période, les compteurs sont stables depuis ce mardi 14 avril. Aucun cas enregistré hier, et toujours pas de test positif au Covid-19 constaté ce mercredi 15 avril soit 390 cas au total depuis le 11 mars 2020, date du premier cas dans le département. En effet, les autorités annoncent qu'à  "la suite d’un reclassement, le total est de 390 cas", un cas a donc été reconsidéré depuis hier. 385 cas ont été investigués à ce mercredi 15 avril par l’ARS et Santé publique France.
 
 

Les chiffres du jour


Selon la préfecture de La Réunion, 385 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France. Les cas importés représentent toujours 72 % des cas.

- Cas importés (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) : 277
- Cas autochtones secondaires (personnes ayant un lien direct avec des cas importés) : 66
- Cas autochtones (personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé) : 42
 


237 patients guéris


Actuellement, 25 personnes atteintes de Covid-19 sont hospitalisées à La Réunion, trois sont en service de réanimation. 237 personnes ont atteint les critères de guérison prononcés par le CHU c'est à dire une absence de fièvre et d’essoufflement depuis au moins 48h, à partir du 8ème jour de début des symptômes. 

Tranches d’âge des cas investigués :

- 0 à 14 ans : 7,1 % (26 cas)
- 15 à 44 ans : 41.6 %
- 45 à 64 ans : 39.5 %
- 65 à 74 ans : 7.7 %
- 75 ans et plus : 4.1 %
 


Un niveau élevé du nombre de dépistages


L’activité de dépistage et de confirmation biologique par les laboratoires reste à un niveau élevé et stable malgré la diminution du nombre de cas.

-       Du 23 au 29 mars, 1 800 analyses ont été réalisées
-       Du 30 mars au 05 avril, plus de 2 800 analyses ont été réalisées
-       Du 6 au 12 avril, plus de 3 000 analyses ont été réalisées

Le taux de positivité (pourcentage de résultats positifs ramenés à l’ensemble des résultats d’analyse atteint un niveau très bas, à environ 1,5 % d’analyses positives, confirmant ainsi la très large couverture de dépistage réalisée pour au final un nombre de cas confirmés actuellement globalement faible.
 

Investigations en cours


L’écart entre le nombre de personnes investiguées et confirmées correspond à des situations de personnes injoignables depuis plusieurs semaines.
A ce jour, près de 3 000 personnes ont été identifiées dans le cadre du contact-tracing organisé par l’ARS.
Toutes ces personnes ont été contactées par l’ARS afin de leur demander un confinement strict, de s’assurer de leur état de santé, de les orienter sans délai vers le SAMU-15 en cas d’apparition de signes et de leur livrer des masques afin de s’assurer d’une protection envers leur entourage proche.

 Ces personnes font actuellement l’objet d’un suivi actif à 3 niveaux :
  1. Il est demandé à ces contacts de rappeler tous les jours un numéro vert dédié dans le cadre de leur auto-surveillance prescrite par l’ARS ;
  2. Les contacts qui ne rappellent pas régulièrement le numéro vert sont rappelés (dans le cadre d’une collaboration avec le CIC du CHU) à mi-parcours de leur quatorzaine pour s’assurer du maintien de leur isolement et de leur état de santé ;
  3. L’opérateur chargé du numéro vert rappelle tous les contacts en fin de quatorzaine pour leur signifier la fin de leur quatorzaine et s’assurer là encore de leur état de santé.
 

Recommandations à suivre

 
  • Respecter les consignes de confinement
  • Limiter au maximum ses déplacements qui sont nécessaires (trajet domicile-travail quand le télétravail n’est pas possible, se rendre chez un professionnel de santé, faire des achats de premières nécessité)
  • Se protéger avec les gestes barrières
Gestes barrières

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :
 
  • Contactez le Samu Centre 15 en faisant état de vos symptômes et de votre séjour récent 
  • Evitez tout contact avec votre entourageToussez ou éternuez dans votre coude
  • Utilisez des mouchoirs à usage unique
  • Saluez sans vous serrer la main, évitez les embrassades
  • Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination