Coronavirus : décès d'un patient porteur du variant sud-africain et 92 nouveaux cas en deux jours à La Réunion

coronavirus
Le site Nord du CHU de La Réunion.
Le site Nord du CHU de La Réunion. ©Imaz Press

La préfecture de La Réunion et l'Agence Régionale de Santé annoncent le décès d'un patient porteur du variant sud-africain du Covid-19. Elles confirment 92 nouveaux cas de coronavirus enregistrés à La Réunion du 28 au 29 janvier. Le nombre de cas augmente fortement, y compris ceux du variant. 

La Préfecture et l'Agence Régionale de Santé annoncent le décès d'un patient porteur du variant sud-africain du Covid-19. Agé d'une soixantaine d'années, il avait été évacué des Comores. Les autorités confirment aussi 92 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés à La Réunion du jeudi 28 au vendredi 29 janvier, soit une moyenne journalière de 46 cas sur deux jours consécutifs. Le département compte un total de 9 996 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020. Compte tenu des 9 518 guérisons et des 55 décès, 423 cas sont encore actifs à ce jour.

"Le nombre de cas augmente fortement. Il faut maintenir la vigilance et redoubler d’efforts", insiste la préfecture de La Réunion. Le nombre de cas de variant sud-africain du Covid augmente aussi passant de cinq, lundi à neuf, ce vendredi. De plus, de nombreux indicateurs se dégradent, notamment les taux d'incidence en fortes hausse chez les 15-24 ans et chez les plus de 75 ans.

 

Neuf patients porteurs du variant sud-africain

Sur les nouveaux cas annoncés :

  • 67 cas sont classés autochtones,
  • 14 cas sont classés importés,
  • 11 cas sont en cours d’investigation.

Parmi les cas précédemment annoncés en cours d’investigation, 28 sont classés autochtones, et quatre cas sont classés importés.

Depuis le début des opérations de séquençage, qui sont réalisées prioritairement pour les personnes positives à la Covid-19 en provenance de Mayotte, des Comores, du Mozambique et d'Afrique du sud, neuf personnes ont été identifiées comme porteuses du variant sud-africain. Elles étaient cinq, lundi dernier.

 

14 patients hospitalisés

Ce vendredi 29 janvier, 14 patients sont hospitalisés au CHU de La Réunion. Parmi ces patients, trois sont hospitalisés en service de réanimation.

 

Evolution des clusters

Au 29 janvier, sept clusters sont actifs et 106 clusters ont été clôturés. Parmi les clusters actifs, on note : quatre clusters de « criticité limitée » et trois clusters de « criticité modérée » se situant à Saint-Denis, Saint-Louis et Saint-Pierre.

Les indicateurs se dégradent

Durant la semaine du 18 janvier au 24 janvier (semaine 3), le nombre moyen de cas confirmés est de 46 cas par jour (à rapporter aux 25 cas en moyenne de la semaine 2 et aux 36 cas en moyenne de la semaine 1). Le taux d’incidence est de 37,6/100 000 habitants. Il reste à ce stade en dessous du « seuil national d’alerte » (50/100 000). Sur les sept derniers jours, le nombre de cas diagnostiqués augmente : 295 cas.

"Le nombre de cas augmente fortement. Il faut maintenir la vigilance et redoubler d’efforts, insiste la préfecture de La Réunion. La situation actuelle appelle chaque Réunionnais à maintenir les efforts constants réalisés dans l’application des gestes barrières au quotidien et dans toutes les circonstances, afin d’éviter un rebond de l’épidémie dans l’île en ce début d’année, dans un contexte de ré-augmentation de la circulation du virus en métropole".

A La Réunion, en semaine 3, le nombre de reproduction effectif était supérieure à 1, soit 1,30 (source SIDEP). Il a baissé par rapport à la semaine précédente.

Du 18 au 24 janvier, le taux d’incidence était de 37,6 /100 000 habitants. Ce taux connaît une augmentation par rapport à la semaine précédente (20,6 /100 000 habitants). Il reste toutefois en dessous du seuil d’alerte (50/100 000 habitants).

Le taux d’incidence est en augmentation dans toutes les classes d’âge :

  • un taux d’incidence à 138/100 000 chez les 15-24 ans en très forte augmentation,
  • un taux d’incidence à 80/100 000 chez les 25-34 ans en forte augmentation,
  • un taux d’incidence chez les plus de 65 qui est en forte hausse mais toujours en dessous du seuil d’alerte,
  • un taux d’incidence à 58/100 000 chez les plus de 75 ans qui est en forte hausse et au-dessus du seuil d’alerte.

En semaine 3, deux communes, Bras-Panon et Saint-Louis, présentaient un taux d'incidence supérieur à 50/100 000.

Dépistage en hausse

Sur la semaine 3, le taux de positivité était de 1,9 % (source SIDEP, ARS). Il est en augmentation par rapport à la semaine précédente (1,6%) et reste inférieur au seuil de vigilance (5%). Une augmentation du nombre de dépistage est observée. Le taux de positivité chez les voyageurs a augmenté et est de 0,8 %. Le taux de dépistage connait une légère hausse (25% du total des voyageurs).

La campagne de vaccination

La vaccination contre le Covid se poursuit à La Réunion, avec l'ouverture de huit centres dédiés aux publics prioritaires de population générale. Parmi ces centres, quatre centres sont adossés aux trois établissements publics de santé hospitaliers (CHU Nord, CHU Sud, CHOR et GHER) et sont déjà opérationnels et ouverts au public depuis le 25 janvier. 4 nouveaux centres ont ouvert depuis le 28 janvier :

  • Tampon : Salle Raymond Lauret, 14ème km, rue Georges Pompidou, RN3
  • Saint-André : Ex commissariat de police nationale, 237 avenue de la République
  • Saint-Paul : Salle polyvalente de l’étang, rue de La Croix
  • Saint-Denis : Salle Reydellet, Bas de la rivière, 103 rue de la république

Les décès liés au Covid

Au total, La Réunion compte 46 décès liés au Covid-19.

Il est tout particulièrement rappelé que :

  • toute personne présentant des symptômes doit se faire dépister au plus vite, soit en contactant son médecin traitant, soit en se rendant dans un laboratoire de biologie médicale ou dans un centre de prélèvement sans rendez-vous ou lors de dépistage organisé dans la commune
  • les voyageurs sont incités à se faire dépister 2 à 4 jours après leur arrivée, conformément aux SMS qui leur sont systématiquement adressés par l’ARS
  • les voyageurs en provenance de Mayotte sont encouragés à se faire dépister dès leur arrivée au sein de l’aéroport (test antigénique)
  • chacun est invité à télécharger sur son téléphone portable l’application TousAntiCovid qui facilite l’information des personnes qui seraient contact d’une personne contaminée, et permet ainsi de casser plus vite les chaînes de transmission du virus.