Coronavirus : le déconfinement de l'île Maurice avancé à ce samedi 30 mai, minuit

océan indien
Pravind Jugnauth, premier ministre de l'île Maurice
©Outre-mer la 1ère
Le Premier ministre mauricien s'est adressé ce vendredi 29 mai, à la population. Pravind Jugnauth a ainsi annoncé la levée du couvre-feu sanitaire, demain, à minuit. Une décision accélérée. Initialement envisagé le 2 juin, le déconfinement de l'île débutera donc à partir de ce dimanche.
Confinés depuis le 19 mars dernier, les Mauriciens vont pouvoir reprendre une vie presque normale en retrouvant quelques libertés. En effet, le Premier ministre a annoncé ce soir, la levée du couvre-feu sanitaire à partir de demain, samedi 30 mai, à minuit. De ce fait, le déconfinement de l'île débutera ce dimanche.
  

335 cas de COVID-19 au total, pour 332 guérisons

En près d'un mois, l'île Maurice a enregistré trois cas positifs. Un Mauricien a contracté le COVID-19 dans l'Hexagone et deux autres lors d'un voyage en Inde. Ce couple a été testé, alors qu'il avait été placé en "quatorzaine". Ils ont été pris en charge par les équipes médicales mauriciennes et leur état est stable. Leurs enfants, testés négatifs, restent sous surveillance. 
Et sur les 335 cas enregistrés, 332 sont aujourd'hui guéris. 
Un bilan encourageant le gouvernement à engager sa phase de "déconfinement" plus tôt que prévu. La date initiale était prévue le 2 juin prochain et a donc été avancé au samedi 30 mai, à minuit.
 

Une reprise sous conditions 

La plupart des activités du pays vont donc reprendre dès dimanche mais le chef du gouvernement appelle à la responsabilité des Mauriciens. 
Les commerces tels que les supermarchés, boulangeries, boutiques et hypermarchés pourront rouvrir. Toutefois, les mesures de distanciation sociale sont recommandées et le port du masque est obligatoire dans les espaces publics. Les personnes âgées et à la santé fragile ne pourront toujours pas circuler pendant les heures de pointe.
En revanche, les plages, cinémas et discothèques ne rouvriront pas dans l'immédiat. Leur situation sera examinée dans deux semaines.
Les établissements scolaires de l'île restent également fermés. Les écoliers mauriciens devraient reprendre le chemin de l'école d'ici le 3 août.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live