Coronavirus : deux nouveaux cas du variant sud-africain à La Réunion et 62 nouveaux cas en deux jours

coronavirus
Réalisation d'un test de dépistage au coronavirus (photo d'illustration).
Réalisation d'un test de dépistage au coronavirus (photo d'illustration). ©Imaz Press

La Préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment la présence de deux nouveaux cas du variant sud-africain du Covid-19 à La Réunion. De plus, 62 autres nouveaux cas ont été enregistrés à La Réunion, du lundi 18 janvier à mardi 19 janvier. 

La Préfecture et l'Agence Régionale de Santé annoncent deux nouveaux cas du variant sud-africain détectés à La Réunion. L'un concerne une personne de 45 ans et l'autre une personne de 60 ans. Ces deux nouveaux cas de variant ont été détectés grâce aux scientifiques du laboratoire PIMIT de l'Université de La Réunion. Au total, quatre cas de variant sud-africain ont été détectés dans le département depuis dimanche dernier. 

Les autorités annoncent aussi 62 autres nouveaux cas de Covid-19 enregistrés à La Réunion du lundi 18 au mardi 19 janvier, soit une moyenne journalière de 31 cas sur deux jours consécutifs.

Le département compte un total de 9 584 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020.

 

Sur les nouveaux cas annoncés, 55 cas sont investigués :

  • 45 cas sont classés autochtones 
  • 1 cas sont classés importés
  • 9 cas autochtones secondaires

Sept cas sont en cours d’investigation ou font l’objet d’analyses complémentaires.

 

49 patients hospitalisés

Ce mercredi 20 janvier, 49 patients sont hospitalisés au CHU de La Réunion. Parmi ces patients, sept sont en service de réanimation.

Deux nouveaux cas de variant sud-africain

Ce mercredi 20 janvier, La Réunion compte quatre cas de variant sud-africain.

Le séquençage ARN a permis d'identifier deux personnes porteuses du variant sud-africain. Ces séquençages sont réalisés prioritairement pour les personnes positives à la Covid-19 en provenance de Mayotte, des Comores, du Mozambique et d'Afrique du sud.


Sur les 23 séquençages réalisés le 18 janvier auprès des voyageurs revenus de Mayotte lors des deux dernières semaines testés positifs à la Covid-19 en RT-PCR, 2 personnes ont été identifiées comme porteuses du variant sud-africain et sont actuellement hospitalisées au service de réanimation du CHU :


• une personne est âgée de plus de 60 ans. Elle est arrivée dans l’île le 7 janvier en
provenance de Mayotte. Suite à la dégradation de son état de santé, elle a été
hospitalisée et a fait l’objet d’un test RT-PCR le 13 janvier qui a confirmé sa positivité.
Son épouse sera testée ce 21 janvier par test RT-PCR, puis fera l’objet d’un
séquençage si positif. Selon les indications recueillies à l’issue du contact-tracing effectué auprès de ces personnes, celles-ci n’ont pas eu de contact sur le sol réunionnais, autre que les personnels soignants affectés à la prise en charge du mari.


• une autre personne est âgée de plus de 45 ans. En provenance des Comores, elle est passée par Mayotte avant de revenir sur le territoire réunionnais le 10 janvier. Cette personne a bénéficié d’un test antigénique dès son arrivée à l’aéroport qui a révélé un résultat positif et a pu s’isoler immédiatement à son domicile. Elle a été testée positive RT-PCR le 16 janvier suite à l’aggravation de son état de santé ayant justifié son admission à l’hôpital. Les membres de sa famille qui n’ont pas voyagé et qui ont été en contact avec elle ont été testés le 16 janvier. Tous les tests sont revenus négatifs. Ces personnes seront de nouveau testées.


Suite à l’appel aux voyageurs de retour de Mayotte entre le 4 et le 17 janvier, 897 personnes
ont reçu un SMS de rappel pour leur demander d’effectuer un test en laboratoire.

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé avait confirmé, lundi dernier, la présence du variant chez une seconde personne atteinte du Covid-19 à La Réunion. L'identification du premier patient atteint du variant sud-africain remonte à dimanche dernier.

Les autorités demandent à toute personne ayant voyagé à Mayotte, aux Comores et au Mozambique ces 14 derniers jours d'effectuer un test RT-PCR dans les plus brefs délais afin de s'assurer que ces personnes ne sont pas porteurs du Covid-19, ni d'une souche variante. 

De nouvelles mesures pour La Réunion ? 

Ce mercredi, à l’issue d’un conseil de défense sanitaire et du traditionnel conseil des ministres, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement a annoncé que des "mesures territoriales seront prises cette semaine dans les Outre-mer" pour lutter contre la propagation de la Covid-19. "Mon collègue Sébastien Lecornu aura l’occasion de les annoncer dans les prochaines heures", a-t-il ajouté. Les territoires où les variants sont présents sont particulièrement concernés. 

La décision de confiner le week-end certains territoires déjà touchés par les variants est dejà "sur la table" pour la Guyane, explique l’entourage de Sébastien Lecornu. 

Selon les informations d’Outre-mer la 1ère, des mesures différenciées, selon la situation des territoires, vont être prises par les préfets. Ces derniers vont au préalable consulter dans les heures à venir les élus locaux et les acteurs socio-économiques pour évaluer avec eux la situation. A l’issue de cette phase de consultation, les préfets annonceront dans chaque territoire, d’ici à vendredi, les nouvelles mesures décidées et adaptées à leur territoire.