Coronavirus : l’école "à la maison", le rectorat face à la fracture numérique

éducation
fracture numérique ordinateur
image d'illustration ©pixabay
Cette première semaine a été celle de la mise en  place et de l’appropriation des nouveaux modes d’enseignement à distance. Difficulté de connexion, voire absence de connexion, la mise en route a pu être compliquée. Le rectorat fait le bilan.
Le premier jour a été, " comme on pouvait s’y attendre " selon le recteur de l'Académie de La Réunion, Vêlayoudom Marimoutou, soumis à d’un " fort encombrement sur les réseaux et de fortes difficultés de connexions sur internet ".

La plate-forme académique a enregistré des pics de 8 000 connexions simultanées contre 800 en temps normal, précise les services du rectorat. Les infrastructures applicatives et les serveurs informatiques ont été renforcés pour gérer 5 fois plus de connexion que de normale, soit 4 500 connexion en simultané.

Francis Fonderflick, le secrétaire général de l'Académie de La Réunion, était l'invité du journal télévisé de 12h30 ce samedi 28 mars. Il reconnait un " bilan qui n'est pas tout à fait positif, mais on le svait déjà".
Francis Fonderflick, secrétaire général de l’Académie de La Réunion, fait le bilan de la première semaine de continuité pédagogique. ©Réunion la 1ère
 

Améliorer les connexions


Mardi et mercredi ont été consacrées à l’identification des difficultés et la recherche de solutions pour améliorer la connexion internet des établissements. La Région a ainsi augmenté le débit d’accès aux espaces numériques de travail des lycées fibrés.

Pour les lycées et collèges qui n’ont pas la fibre, Département, Région et fournisseurs d’accès tentent de trouver des solutions. A la fin de la première semaine de classe virtuelle, une quinzaine d’établissements rencontrent encore des lenteurs de connexion, annonce le rectorat. Des établissements sur lesquels les efforts vont se concentrer.

 

730 écoliers et 60 collégiens accueillis


Pour permettre l’accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de crise sanitaire, les personnels de 53 écoles et 28 collèges ont été mobilisés

Les personnels soignants concernés s’étaient inscrits au préalable par le biais d’un formulaire en ligne sur le site internet de l’académie de La Réunion. Le dispositif est désormais élargi aux enfants des personnels d’aide sociale à l’enfance.

Si le premier jour, le lundi 23 mars, 750 écoliers et 60 collégiens ont été pris en charge, leur nombre a diminué dans la semaine. En moyenne, 200 élèves ont été accueillis chaque jour. Le nombre de collèges mobilisé a ainsi été réduit à 9.

Le nombre global d’établissements ouverts pourraient être plus généralement revu, afin de mieux organiser et assurer le roulement des personnels pour  l’entretien, nettoyage et l’hygiène, ainsi que l’accompagnement des petits groupes d’élèves.

 

Des blogs pour le 1er degré, l’ENT Métice pour le 2nd degré


Directeurs d’écoles, chefs d’établissements et enseignant ont pris contact avec les familles de leurs élèves quelques jours avant la reprise pour s’assurer d’avoir les coordonnées nécessaire pour échanger.

116 049 élèves de maternelle et d’élémentaire sont concernés. Un blog a été ouvert aux équipes pédagogiques et aux familles, quand l’espace numérique de travail manque. 18 circonscriptions sont ainsi concernées. Les élèves peuvent ainsi accéder aux ressources pédagogiques mises en ligne par les enseignants, comme les fiches d’exercices, le programme de révisions pour la semaine, des conseils d’organisation du travail sur la journée ou encore des conseils de lecture.

A l’issue de la première semaine, 85% des blogs existants sont actifs, soit 385 blogs. 66% des enseignants les utilisent, soit 3 244 sur les 4 900 potentiels. D’une manière générale, la messagerie électronique est davantage utilisée comme moyen de communication. Vient ensuite le blog, puis l’espace numérique de travail et le cahier de texte pour diffuser les ressources.

L’espace numérique de travail a enregistré 300 connexions par jour en moyenne le lundi et avant, 11 800 le mardi et 8 200 le mercredi.

102 393 collégiens et lycées sont accompagnés à distance par leurs enseignants grâce à l’espace numérique de travail. Depuis lundi, 41 000 visiteurs se connectent sur l’ENT Métice du 2nd degré, contre 25 000 en période de conseils de classe.

 

Le rectorat face à la fracture numérique


Difficile d’assurer la continuité numérique quand l’accès aux outils en ligne n’est pas possible. Certaines familles ne disposent pas en effet de connexion internet ou d’ordinateur pour permettre aux enfants de travailler en ligne. Les besoins ont donc été évalués auprès des familles au cours de la semaine, et des tablettes  et ordinateurs équipant les établissements scolaires pourraient être prêtés.

Des discussions sont également en cours entre la Poste et le ministère de l’Education nationale pour que les services postaux assurent la reproduction et la distribution sous format papier de cours et d’exercices préparés par les enseignants. Dans une commune rurale de l’île, la mairie le fait.

A termes, le rectorat veut uniformiser la communication et centraliser les ressources pédagogiques pour tous les parents. Pour éviter le décrochage scolaire, les parents des élèves absents aux classes virtuelles seront appelés.

 

L’apprentissage par la télévision, avec Réunion la 1ère


Enfin, le ministère de l’Education nationale a lancé l’opération "Nation apprenante". France Télévisions diffuse ainsi à la télévision des programmes en lien avec les programmes scolaires. Depuis mercredi 25 mars, Réunion la 1ère propose dès 9h les cours, du CP à la Terminale, diffusés sur France 4.

Dès la semaine prochaine, Réunion la 1ère diffusera des séquences pédagogiques tournées localement, en partenariat avec le rectorat, sur son site internet et sa page facebook.
 
coronavirus module internet cours FR CP rectorat continuité pédagogique 280320
©Réunion la 1ère
Lundi 30 mars au matin, un module de Français pour le niveau CP sera diffusé, le mardi matin un module de Français CE1, le jeudi matin un module de Maths CP, et le vendredi matin de Maths CE1. La semaine suivante, deux cours de CE2 seront rajouter le mercredi.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live