Coronavirus: une étudiante chinoise de retour à La Réunion

santé
Coronavirus 2019 n-CoV
©Ministère de la santé de Grenade
Die Hu est une étudiante chinoise qui suit un cursus à l'université de La Réunion. Après avoir passé quelques jours en Chine, elle rentre aujourd'hui dans l'île. 
Etudiante en Lettres, Die Hu a choisi La Réunion pour suivre son cursus universitaire. Elle a profité de la trêve estivale pour rentrer au pays auprès de ses proches dans sa ville d'origine située au-dessus de Wuhan, épicentre de l'épidémie de Coronavirus. Arrivée cet après-midi dans le département depuis Bangkok, elle explique que dans sa région "c'est pas très grave (...) seulement dans la région du Wuhan c'est plus grave."

La jeune étudiante explique avoir passé plusieurs contrôles en Chine, notamment dans les gares et les métros, où des gens examinent la santé des voyageurs et prennent leur température. Mais il semble ne pas y avoir grand monde dehors car les habitants préfèrent rester chez eux par mesure de prudence. Par contre, Die Hu indique qu'elle n'a passé aucun contrôle pour rentrer à La Réunion. 

Son témoignage au micro de Sébastien Autale:

Etudiante chinoise à La Réunion


Si des contrôles ne sont pas réalisés sur place, l'Agence Régionale de Santé distribue des tracts à l'aéroport Roland Garros pour sensibiliser les voyageurs.
 

Un vaccin dans les prochains mois?


Alors que le bilan des victimes de l'épidémie s'alourdit d'heure en heure, des chercheurs du monde entier, dont des français, se sont lancés dans une course effrénée en vue de développer un vaccin. Les scientifiques de l'Institut Pasteur, qui planchent sur un séquençage du coronavirus fourni par La Chine, espèrent développer un vaccin à partir d'un spécimen pour la rougeole qui a été modifié. S'il s'avère efficace, ce vaccin pourrait voir le jour dans une vingtaine de mois. 


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live