Coronavirus : fin des bilans quotidiens à Madagascar

coronavirus
Professeure Hanta-Marie-Danielle, crise covid-19 octobre 2020
La professeure Hanta-Marie-Danielle Vololontiana était face à la presse, quotidiennement pour présenter le bilan de la crise de la covid-19 à Madagascar lors des dernières 24 heures écoulées, depuis 7 mois ©Capture d'écran AMP
Madagascar met fin à la conférence de presse quotidienne pour faire le point sur l'épidémie de covid-19. Désormais, le gouvernement présentera un bilan hebdomadaire le samedi à 13 heures. L'analyse des statistiques sera transmise aux médias dont la réquisition vient d'être levée.
La crise de la covid-19 n'est pas totalement terminée à Madagascar, mais le pic épidémique est franchi. Mardi 13 octobre 2020, le porte-parole du gouvernement a annoncé la fin des conférences de presse quotidienne pour transmettre le bilan chiffré concernant l'épidémie. Désormais, un point hebdomadaire sera présenté par la professeure Hanta-Marie-Danielle Vololontiana. Le rendez-vous est fixé le samedi à 13 heures et les chiffres pourront être diffusés une heure plus tard.

Ce changement permettra de faire un point global sur les tests et les hospitalisations enregistrées dans la semaine. Des analyses précises seront présentées concernant la circulation du virus, sa dangerosité, sa létalité, le pourcentage de malades et de personnes positives par région. 
 

La professeur Vololontiana a versé quelques larmes


La ministre de la Communication, Lalatiana Rakotondrazafy-Andriatongarivo, a longuement remercié la professeur Vololontiana qui était présente tous les jours, face à la presse, depuis 7 mois. Cette charge lui incombe toujours : "Mais désormais, le rendez-vous hebdomadaire va lui permettre de souffler", écrit Midi-Madagascar

La médiatique professeure a confié à L'Express de Madagascar son soulagement : "C'était dur pour moi d'annoncer le premier décès, les 600 nouveaux cas et surtout les décès de dix personnes en 24 heures. J'ai versé quelques larmes", et de préciser concernant son apparence, "Je n'ai mis du maquillage qu'une seule fois. Pour les vêtements, je n'ai pas d'habilleur. Si vous avez remarqué, il y a des vêtements que j'ai porté plus d'une fois"...
Les Outre-mer en continu
Accéder au live