Coronavirus : inquiétant record de nouveaux cas Covid à La Réunion

coronavirus
coronavirus covid personnes dans la rue masque saint-denis
©Imaz Press Réunion
Le nombre de nouveaux cas Covid continue de grimper, un nouveau cluster a été identifié dans le Sud et les signalements dans les écoles sont quotidiens. Certains maires décident de prolonger les restrictions sur leur commune. Le préfet de La Réunion s’exprimera à 17h.
Inquiétant record que celui battu hier, jeudi 3 septembre, avec 116 nouveaux cas Covid confirmés en 24 heures. Si les autorités précisent que l’augmentation subite du nombre de cas correspond en partie au rattrapage d’un retard d’enregistrement sur la base de données nationale, le chiffre n’en est pas moins anodin.

Un nouveau cluster a également été annoncé. Un cluster identifié à Saint-Joseph. Il s’agit ainsi du second dans le Sud, après celui du Tampon. Famille, communauté, écoles, collectivités et milieu professionnels ne sont pas épargnés.

 

Les municipalités au cœur de la crise


Après l’annonce de contaminations au sein du personnel communal du CCAS de Sainte-Rose, mercredi et jeudi, c’est au tour de la mairie de Saint-Paul de fermer ses portes ce vendredi matin pour permettre la désinfection de ses locaux. Un cas Covid a en effet été signalé à la mairie centrale. Les cas contacts sont en cours d’investigation.
 
Face à la recrudescence du nombre de cas Covid, certains maires ont décidé de prolonger les restrictions sur leurs communes. Ainsi, à La Possession, les manifestations sportives et culturelles sont annulées jusqu’au 30 septembre. Au Port, c’est la fermeture des sites sportifs et culturels qui est prolongée jusqu’au 13 septembre.

A Saint-Joseph, commune désormais touché directement par un cluster, la municipalité s’était pourtant engagée dans une démarche inverse avant qu’un foyer n’apparaisse ce jeudi. Ce week-end, le maire de la Saint-Joseph annonçait en effet la réouverture au public des aires de loisirs et des sites sportifs.

Rappelons que les règles sanitaires y restent cependant en vigueur, tout comme l’interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes dans les zones de forte affluence sur l’ensemble du département jusqu’au 13 septembre.
  

Inquiétudes dans les écoles


Dans les écoles, les signalements d’élèves et de personnels positifs au Covid sont quotidiens. Depuis la rentrée scolaire, le 24 août dernier, de nombreux établissements, écoles, collèges et lycées, sont concernés. Des classes sont fermées, puis rouvertes, des établissements entiers parfois aussi.

Des protocoles ont été mis en place, assurent les autorités, et pourtant certains parents redoutent d’envoyer leurs enfants à l’école. Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, tente donc de rassurer à travers des vidéos postées sur les réseaux sociaux.
 
En France, une centaine de classes " et 22 établissements sont actuellement fermés, annonce Jean-Michel Blanquer ce vendredi 4 septembre au matin sur Europe 1. Les fermetures sont au nombre de 10 en métropole et 12 à La Réunion. Notre département, dont la rentrée s’est déroulée 2 semaines avant celle de la métropole, compte plus de la moitié de ces établissements fermés.

 

Les chiffres grimpent, vers la " zone rouge " ?


En fin de semaine dernière, certains indicateurs ont dépassé le seuil d’alerte. C’est le cas notamment pour le taux d’incidence, qui correspond au nombre de cas positifs confirmés pour 100 000 habitants sur une semaine. Le seuil d’alerte est fixé à 50 cas pour 100 000 habitants sur une semaine, ce lundi 31 août, il se situait à 57,7 cas pour 100 000 habitants sur une semaine.

Pour le Dr François Ronco, médecin généraliste, " tous les indicateurs sont au rouge ". Les mesures sont prises par le préfet du département, conjointement avec les autorités sanitaires, comme la limitation des rassemblements, le port du masque dans l’espace public ou encore le télétravail. Pour le médecin, " nous allons vivre durablement avec le virus, il faut s’adapter pour préserver la es populations les plus fragiles et rester cohérent dans notre politique sanitaire ". Il était l'invité du journal de Réunion la 1ère ce vendredi.
Coronavirus : Interview du docteur François Ronco ©Réunion la 1ère

Avec l’apparition et l’augmentation des clusters, le nombre de cas autochtones a grimpé. Ils sont au nombre 1 256 et représentent aujourd’hui 75% des cas. Dans le département, 18 patients atteints du Covid sont pris en charge en réanimation.
 
Ces chiffres inquiétants feront-ils basculer La Réunion dans le rouge ? D’autres départements ultramarins, et notamment la Guadeloupe et la Martinique récemment, sont classés en zone rouge. Mayotte et la Guyane sont, eux, placé en état d’urgence jusqu’au 30 octobre.

Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, ainsi que la directrice de l’Agence Régionale de La Réunion, Martine Ladoucette, et la rectrice de l’académie de La Réunion, Chantal Manès-Bonnisseau, s’exprimeront ce vendredi 4 septembre à 17h. Une allocution à suivre sur Réunion la 1ère.