Coronavirus : l'aéroport de Pierrefonds à l'arrêt

transports
Coronavirus : l'aéroport de Pierrefonds à l'arrêt
©Loïs Mussard
Depuis le 23 mars plus aucun vol au départ et à l’arrivée de l’aéroport de Pierrefonds. Ni fret, ni passagers. Une situation de crise avec pour conséquences une fermeture complète du site et des conditions économiques sans précédent. 

 
Contrairement à l'aéroport Roland Garros, plus aucune liaison aérienne ne transite par le Sud, à Pierrefonds. Plus aucun passager et le service de fret est à l'arrêt total depuis le 23 mars.
Dès l'annonce des mesures de confinement, quelques rotations avaient tout de même été maintenues par la compagnie Air Mauritius afin de rapatrier les ressortissants mauriciens et permettre le retour des Réunionnais présents sur l’île sœur. Ce sont les derniers avions qui se sont posés sur le tarmac de Pierrefonds. 
 

Des conséquences économiques sans précédent


Depuis, c’est le chômage partiel pour une soixantaine d’employés. Il faut dire que le transport aérien connaît une crise inédite liéee à cette pandémie de COVID-19. Une crise qui pourrait à terme mettre en danger les emplois de 25 millions de salariés du secteur selon l'Association du transport aérien international.
 
Sur le site saint-pierrois, une activité minimale est tout de même maintenue notamment sur des secteurs sensibles. Essentiellement pour des raisons de sécurité. " Il y a des installations et du matériel aéroportuaires sur lesquels nous devons effectuer de la maintenance. Une petite équipe est donc présente le matin afin d'entretenir et maintenir les outils. Et pour qu'au moment du redémarrage, les choses puissent se faire de manière nominale " comme l’explique Didier Prugnières, le directeur de l'aéroport de Pierrefonds. 

Des conditions qui impliquent la fermeture des comptoirs des sociétés aériennes, celle du duty
free et du snack.
Autres conséquences : plus aucun voyageur donc plus de clients pour les véhicules de location, seuls occupants des parkings désertés depuis le début de la crise Covid.
 

Des pistes de reprise à l'étude 


Au total tous professionnels confondus, une centaine de personnes se retrouve aujourd’hui, dans l’attente d’une éventuelle reprise. Un chemin qui sera long et qui nécessitera la mise en place de mesures de sécurité spécifiques.
Un aéroport demeure une porte d’entrée potentielle du virus dans notre île. Des pistes sont à l’étude pour concilier ouverture des frontières et garanties sanitaires.

Le reportage de Loïs Mussard et Laurent Josse :
 
L’aéroport de Pierrefond est à l’arrêt