Coronavirus : la confection artisanale de masque en plein essor, merceries et magasins de tissus rouvrent

coronavirus
La couture
Face à la pénurie de masques et avec la recommandation d’en porter, nombreux sont ceux à se lancer dans leur confection. Tissus et élastiques sont désormais des produits recherchés. Le gouvernement a donc autorisé la réouverture des merceries notamment.
Le port du masque grand public est désormais recommandé par le gouvernement. De plus en plus de Français se lancent dans la confection artisanale de masques en tissu.  Un mouvement auquel n’échappe pas La Réunion.

Face à cet engouement, les magasins de tissus et les merceries ont été autorisés à rouvrir. Commerces non-indispensables au départ, ils ont fini par le devenir. Le gouvernement a donc pris un décret, paru vendredi 24 avril au Journal officiel.

 

Merceries et magasins de tissus rouvrent

Les couturières et couturiers amateurs n’ont pas tardé à se rendre dans ces magasins pour s’approvisionner. Outre le tissu, un produit est particulièrement prisé : les élastiques.

Reportage de Michelle Bertil et Philippe Hoarau.
©Réunion la 1ère

Les responsables de ces magasins, notamment des merceries, ont été consulté au début de la crise, pour assister les associations sollicitées dans la confection des masques.

 

Un réseau de 150 couturières s’active depuis 5 semaines déjà

Des couturières bénévoles ont formé un réseau pour fabriquer des masques en tissu pour les soignants. Ils sont distribués dans les pharmacies partenaires. 350 professionnels libéraux ont ainsi bénéficié d’un lot de 6 masques chacun.

En action depuis 5 semaines, les 150 couturières ont épuisé leurs stocks personnels. Le manque de fournitures commence donc à se faire ressentir pour elles aussi.

Reportage de Thierry Chapuis.
©Réunion la 1ère