Coronavirus : le CVO déjà produit massivement à Madagascar

coronavirus
CVO produit à la chaîne
©Capture d'écran Présidence de la République de Madagascar
Le président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, a présenté officiellement le CVO, ce lundi 20 avril. La boisson, élaborée par les scientifiques de l'IMRA pour lutter contre le Covid-19, est déjà produite en grande quantité. Les chercheurs fondent beaucoup d'espoir sur ce remède. 
Il faut rester très prudent. Les premiers résultats sont très encourageants selon le président de la République malgache et les chercheurs de l'IMRA (Institut Malgache des Recherches Appliquées). Le COV aurait des effets curatifs et préventifs chez les personnes touchées par le Covid-19. Pour l'instant, les éléments concernant le remède et l'étude sont tenus secrets. 

L'Express de Madagascar, note ce mardi 21 avril 2020 : "Le nombre de sujets sur lesquels les tests ont été faits n'est pas communiqué"
Il précise toutefois que Charles Andranjara, directeur général de l'IMRA, affirme : "Les observations cliniques ont montré une tendance prometteuse à son efficacité curative"
 

Des résultats encourageants 


Lors de la cérémonie, de l'officialisation de la découverte, le président a également modéré l'enthousiasme qui prévalait dimanche soir en expliquant : "Nous pouvons affirmer, aujourd'hui, que le Covid-Organics donne des résultats encourageants. Les travaux de recherche continuent pour l'élaboration d'un protocole curatif plus poussé".

Les chercheurs ont précisé que ce produit a été élaboré avec de l'artémisia et d'autres plantes médicinales de la Grande île. Le directeur de l'IMRA a également précisé que dans le cas de soins avec des plantes médicinales, il est préférable de parler : "d'observation clinique" plutôt que de tests.
 

44 ans de recherches 


Des essais cliniques et des analyses du produit sont en cours actuellement dans de nombreux pays à travers le monde. Malgré les regards suspicieux, voire moqueur, note Midi-Madagascar, les chercheurs malgaches sont convaincus par leurs travaux et les résultats qui en résultent.

Le CVO n'est pas le fruit du hasard, mais le résultat de 44 ans de recherches. L'artémisia a été introduite à Madagascar en 1975 par le professeur Albert Rakoto-Ratsimamanga (nom de l'IMRA) pour lutter contre le paludisme écrit Madagascar-Tribune. Les savants sont parvenus à en isoler le principe actif. C'est en le combinant à d'autres molécules de plantes médicinales malgaches qu'ils auraient obtenu ce résultat, un produit aux effets secondaires maîtrisés. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live