Coronavirus : livraison "imminente" de masques pour les infirmiers et pharmaciens libéraux

coronavirus
La lutte contre le coronavirus à La Réunion.
La lutte contre le coronavirus à La Réunion. ©Imaz Press
Ils sont nombreux à faire part de leur difficulté à trouver des masques chirurgicaux. Infirmiers et pharmaciens seront désormais prioritaires, l’Agence Régionale de Santé s’y engage ce jeudi 19 mars au matin. Une livraison des stocks de l’Etat est " imminente ", précise-t-elle.
Infirmiers et pharmaciens prioritaires à la distribution de masques chirurgicaux. L’Agence Régionale de santé a publié, ce jeudi 19 mars, une lettre ouverte adressée aux infirmiers et aux pharmaciens.

Elle y stipule que l’ARS a bien " l’intention de considérer les infirmiers et pharmaciens libéraux " comme les professionnels de santé prioritaires. Comme les médecins généralistes, ils pourront ainsi bénéficier des masques chirurgicaux du stock Etat. Au total, 2 000 infirmiers sont recensés sur le département. 

 

Une livraison " imminente "

En revanche, comme les quantités résiduelles disponibles en officines de pharmacie ne permettent pas de distribuer équitablement, il leur faudra attendre l’arrivée de la deuxième livraison des stocks Etat. Les quantités résiduelles actuelles sont pour l’heure " sanctuarisées ", précise la directrice de l’ARS dans sa lettre.

Bien que La Réunion ne fasse pas partie des zones à forte circulation, la livraison de masques doit être " imminente " assure Martine Ladoucette. Est considéré comme zone d’exposition à risque, les territoires où le seuil épidémique, chiffré par le ministère de la santé à 10 cas contaminés pour 100 000 habitants, est atteint. Pour La Réunion, le seuil minimal est fixé à 85 cas contaminés. Pour l’heure, on en compte 15 dans le département.