Coronavirus : Maurice sort de la zone rouge écarlate, les motifs impérieux maintenus entre l’île sœur et La Réunion

océan indien
coronavirus aéroport passagers attente enfant voyageurs
©RB / Imaz Press Réunion
Dès ce mercredi 8 décembre 2021, l’île Maurice passe de la "zone rouge écarlate" à la "zone rouge". Un changement de catégorie qui maintient toutefois les restrictions appliquées aux pays de la zone rouge écarlate pour l’ensemble des voyageurs en provenance et à destination de l’Île Maurice.

Dans le cadre de la lutte contre la reprise épidémique, par décret du Ministère des Solidarités et de la Santé paru au journal officiel du 8 décembre, de nouvelles mesures d’application immédiates ont été prises afin de lutter contre la reprise épidémique et de limiter la circulation du variant Omicron.

Maintien des restrictions entre La Réunion et Maurice

L’île Maurice passe dès ce mercredi, de la liste des pays à circulation particulièrement active de l'épidémie, dite rouge écarlate, à la liste des pays où le virus circule activement, dite rouge. Si ce changement lève les restrictions imposées aux voyageurs vaccinés, notamment à destination et au départ de la métropole, le décret prévoit néanmoins pour La Réunion le maintien des restrictions correspondant à celles appliquées aux pays de la zone "rouge écarlate" pour l’ensemble des voyageurs en provenance et à destination de l’Île Maurice.

Par conséquent, les dispositions réglementaires entre La Réunion et l’île Maurice perdurent. Seuls les voyages au titre des motifs impérieux sont autorisés entre les deux îles.

Le reportage de Réunion La 1ère :

Voyager vers Maurice : ce qu'il en est

Avant l’embarquement, tous les voyageurs en provenance de l’île Maurice, vaccinés ou non vaccinés doivent présenter les résultats d’un test :

- RT-PCR ou antigénique de moins de 48h pour les passagers vaccinés

- RT-PCR ou antigénique de moins de 24h pour les passagers non vaccinés.

En préalable à l’embarquement, les passagers s’engagent par écrit à se soumettre aux tests proposés à leur arrivée à La Réunion, ainsi qu’au respect des mesures d’isolement imposées par la préfecture ou choisies par leur soin.

Les passagers en provenance de l’Île Maurice sont soumis à un test antigénique à la descente de l’avion.

Une mesure administrative d'une quarantaine de 10 jours pour les cas négatifs ou d’isolement de 10 jours à l’hôtel pour les cas positifs est prise par arrêté préfectoral en fonction du résultat du test antigénique à l’aéroport.

Les voyages touristiques ne sont pas autorisés

Les voyages à titre touristique ou étudiant ne sont toujours pas autorisés. Une mesure qui concerne tous les passagers, quel que soit leur statut vaccinal.

La liste des motifs impérieux autorisés :

  • A destination d'un pays classé "rouge écarlate"
  • Ressortissant étranger rejoignant son pays
  • Décès d'un membre de famille en ligne directe (grands-parents, parents, enfants et frères et soeurs)
  • Visite d'un membre de la famille dont le pronostic vital est engagé
  • Déplacement pour droit de garde
  • Professionnels du transport
  • Convocation judiciaire
  • Exécution d'une mesure d'éloignement du territoire
  • Professionnel de santé ou de recherche concourant à la lutte contre le Covid-19
  • Urgence vitale médicale
  • Missions diplomatiques non reprogrammables
  • En provenance d'un pays classé "rouge écarlate"
  • Ressortissant français, de l'Union européenne
  • Ressortissant étranger possédant un titre de séjour valide
  • Voyageur en transit
  • Ressortissant étranger exerçant une mission diplomatique
  • Travailleur du secteur des transports terrestres maritimes ou aériens

Les Réunionnais qui ont organisé leurs fêtes de Noël et vacances scolaires de décembre et janvier dans l’île sœur voient toujours leurs perspectives de voyage fortement réduites.