Coronavirus : des Mauriciens confinés sur les bateaux de croisière et un couple positif

coronavirus
Covid-19 employés mauriciens du MSC Orchestra bloqués à Durban
Les employés mauriciens du MSC Orchestra sont confinés depuis deux mois à Durban sur le bateau de croisière ©Capture d'écran L'Express de Maurice
Trente-trois employés mauriciens du MSC Orchestra sont bloqués sur le bateau à Durban depuis deux mois. Ils sont des centaines dans le monde à vouloir retrouver leur île. Un couple de retour d'Inde a été testé positif, ce dimanche. Leurs enfants sont négatifs. L'île Maurice compte 334 cas confirmés.
L'île Maurice n'avait plus enregistré de nouvelle infection à la Covid-19 depuis 26 jours. Ce chiffre n'est pas remis en cause par le test positif d'un couple mauricien revenu d'un séjour en Inde avec leurs enfants. La mère et le père ont alerté les autorités sanitaires de l'île sœur, dès les premiers symptômes, ce dimanche 24 mai 2020. Ils sont hospitalisés à l'hôpital de Vacoas précise Ion News. Leur état est stable, a indiqué, dimanche soir, le service de communication du Centre de lutte contre le coronavirus. 
 

Plus de 100 000 tests réalisés


Les enfants ont également été testés. Ces premières analyses se sont révélées négatives. Cependant, les "marmailles" sont suivis et des contrôles réguliers de leur température sont régulièrement effectués. 

L'île Maurice n'avait plus enregistré de cas de Covid-19 depuis 26 jours. Les deux hospitalisations portent à 334 personnes contaminées. 322 ont été guéries et 10 sont malheureusement décédées.  
L'île sœur a réalisé 75 521 tests rapides et 26 726 tests PCR (plus fiables), soit un total de 102 247 tests. 
 

Les employés des bateaux de croisière naufragés du Covid-19 


Les services de Santé mauriciens n'en n'ont pas, pour autant, terminé avec cette épidémie. De nombreux employés bloqués sur des bateaux de croisière sont Mauriciens. 33 d'entre eux sont confinés depuis deux mois sur MSC Orchestra à Durban. Ils sont prisonniers du bateau et ne voient pas d'issue à leur situation. Le gouvernement a été sensibilisé écrit L'Express de Maurice. Des discussions sont en cours avec les autorités Sud-Africaines 

Ces 33 Mauriciens sont un exemple, parmi beaucoup d'autres. Des milliers d'employés sont confinés (prisonniers) des bateaux de croisière à travers la planète. Les sociétés qui les emploient sont au bord de la faillite et ne veulent pas ou ne peuvent pas payer les billets de retour. Plusieurs dizaines de naufragés du Covid-19 ont entamé une grève de la faim, ont menacé de se suicider et pour certains ont mis fin à leurs jours comme l'écrit le site MSN.