Coronavirus : mutinerie dans une prison mauricienne

coronavirus
Mutinerie à la prison centrale de Beau-Bassin
Un maton blessé évacué au milieu du nuage de lacrymogène des forces de l'ordre qui sont parvenus à maîtriser la mutinerie ©Capture d'écran YouTube TéléPlus
Les détenus en attente de procès ont violemment manifesté, jeudi en milieu de journée, à la maison d'arrêt de Beau-Bassin. Ils ont appris que leurs procès seraient renvoyés pour cause de coronavirus. Une annonce qui a embrasé les esprits. Seize policiers ont été blessés au cours de l'intervention. 
Jeudi, juste après le déjeuner, les détenus du centre pénitentiaire de Beau-Bassin à l'île Maurice se sont mis en colère en apprenant que leurs procès seront reportés pour cause de coronavirus. Cette information a eu l'effet d'une bombe. Instantanément, un groupe de plusieurs prisonniers a agressé les gardes présents. Les leaders de ce mouvement ont tenté de s'évader, mais ont vite été bloqués par les forces de l'ordre appelées à intervenir de toute urgence.
 

Des sanctions seront prises contre les mutins


Les échauffourées ont duré plusieurs minutes. Des mutins sont parvenus à mettre le feu à une case de la maison d'arrêt et ont partiellement détruit les vitres d'un bâtiment voisin. Seize matons ont été légèrement blessés, seul l'un d'entre eux a dû être hospitalisé plus longuement. 
Les policiers sont parvenus à prendre le contrôle de la situation à force de gaz lacrymogène. L'administration pénitentiaire et la justice ont signalé en fin de journée que des sanctions seraient prises à l'encontre des participants à cette mutinerie écrit Le Mauricien