Coronavirus : nouvelles règles à l'île Maurice avec la fin du couvre-feu

coronavirus
Reprise du commerce à Maurice
©V.Russeean-Murat
Le couvre-feu est levé depuis le 31 mai 2020 à Maurice. Terminé les autorisations pour se rendre à son travail, fini les courses par ordre alphabétique, mais attention, tout n'est pas encore permis. Le port du masque, le respect des gestes barrières ou de la distance sanitaire restent en vigueur.
Les hypermarchés, les centres commerciaux, les cafés, les restaurants, les lieux de culte, les marchés de fruits, légumes et produits frais, sont à nouveau accessibles.

Les grandes surfaces retrouvent leurs horaires d'ouverture d'avant couvre-feu (20 mars 2020).
L'ouverture des lieux de culte ne signifie pas l'autorisation des rassemblements. Les regroupements cultuels, culturels et sportifs sont toujours suspendus. 
Des nouvelles dispositions seront prises dans 15 jours pour les foires aux vêtements, les cinémas et les plages écrit Ion News. Aucune date n'a été fixée concernant les casinos, les discothèques ou les salles de sports. ​​​​​​​ 

Reprise poussive dans les commerces


L'effet "déconfinement" était attendu dans les commerces de l'île sœur, mais il n'a pas eu lieu. Le président du Front commun des commerçants de l'île Maurice : "Pour ce premier jour, une reprise d’environ 25 % des ventes a été constatée au niveau des magasins. Il n’y avait pas de grand engouement pour les achats comme avant le confinement", écrit L'Express de Maurice.
Les mesures de distanciation entre les clients compliquent également le commerce dans les marchés. 

Le plus affecté par ces restrictions est le populaire marché central de Port-Louis. Les files d'attente et le passage un à un des clients favorisent les vendeurs situés à l'extérieur. Les commerçants qui occupent le fond du pittoresque marché de la capitale sont les grands oubliés de la reprise. Rares sont les clients qui viennent vers eux.
Mesures après la levée du couvre-feu
​​​​​​​

​​​​​​​​​​​​​​