Coronavirus : quelles sont les mesures en vigueur à La Réunion ?

coronavirus
Face à l'épidémie de coronavirus dans l'Hexagone, La Réunion reste pour l'heure en stade 1.
Face à l'épidémie de coronavirus dans l'Hexagone, La Réunion reste pour l'heure en stade 1. ©Imaz Press
Face à l'épidémie de coronavirus dans l'Hexagone, La Réunion reste pour l'heure en stade 1. "Aucun cas de coronavirus sur le territoire", affirme la préfecture de La Réunion qui rappelle les mesures en vigueur et notamment l'interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes. Explications.
Quelles sont les mesures en vigueur à La Réunion face à l'épidémie de Covid-19 ? Il n'y a "aucun cas de coronavirus sur le territoire", affirme ce mardi 10 mars, la préfecture de Saint-Denis, dans un communiqué. Le département reste pour l'heure en stade 1, alors que l'Hexagone est en stade 2.
 

Interdiction des rassemblements

Toutefois, la préfecture rappelle que les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont interdits dans l'île. Cette mesure appliquée dans l'Hexagone concerne également notre territoire depuis ce matin, indique la préfecture.

L'interdiction va durer jusqu'au 15 avril, "à l’exception des rassemblements indispensables à la continuité de la vie de la nation, soit : les concours, les réunions électorales en vue des élections municipales et communautaires, les manifestations sociales, et certains rassemblements bénéficiant d’une exception délivrée par l’autorité préfectorale".
 

Les marchés forains ne sont pas concernés

Les autorités précisent que pour les rassemblements en milieu fermé, le calcul du public doit se faire à un instant T dans une unité de lieu définie. "A titre d’exemple, un parc des expositions sera évalué en fonction de la jauge de ses différents halls et non de sa capacité totale d’accueil du public, écrit la préfecture. Pour les évènements sportifs, la zone de départ et d’arrivée constitueront l’unité de lieu à prendre en considération".

Pour les rassemblements de plein air, "la forte promiscuité sera un élément d’appréciation à prendre en compte pour ces rassemblements de plus 1 000 personnes". La préfecture précise toutefois que "cette mesure ne s’applique pas aux marchés forains dès lors qu’ils s’organisent en de multiples stands et espaces séparés". Tout autre lieu (salle de séminaire, amphithéâtre) dont la jauge excède 1 000 personnes est concerné.

Dans son communiqué, la préfecture indique "prendre contact avec l’ensemble des organisateurs des événements culturels, économiques et sportifs pour évaluer au cas par cas l’application de mesures spécifiques et recenser les besoins éventuels".
 

Plus de précisions à venir

Enfin, le préfet Jacques Billant annonce qu'il tiendra un "point presse", mercredi en préfecture à 11h, afin de "répondre aux inquiétudes de nos concitoyens et de rendre compte des mesures prises en toute transparence dans la gestion et la prévention de l’épidémie de coronavirus". Il sera accompagné de Martine Ladoucette, directrice de l’Agence régionale de santé, du docteur Christine Kolwalczyk, présidente de l’union régionale des médecins libéraux et du docteur Guy Henrion du SAMU.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live