Coronavirus : réduction attendue du nombre de vols dans les semaines prochaines

transports
Aeroport Orly
©Irina Kalashnikova / Sputnik
Avec le retour des motifs impérieux pour voyager vers et depuis La Réunion, le trafic aérien ne peut qu’être impacté. Si ces derniers jours, les avions étaient encore bien remplis, le nombre de passagers, et donc de vols, devrait chuter das les prochains jours.
Moins de passagers, cela signifie moins de vols. Les compagnies aériennes desservant La Réunion doivent revoir leur programme de vols, ou du moins y songer. Depuis l’annonce du reconfinement dans l’Hexagone, elles voient de nombreuses réservations annulées.
 

Maintien des vols dans un premier temps

C’est le cas de la compagnie régionale Air Austral. Elle a ainsi dû annuler une rotation Réunion-Paris cette semaine, effectuant ainsi 6 vols au lieu de 7. Pour les prochaines semaines, la décision n’a pas été encore prise. La compagnie aérienne est en train de se pencher sur la question.

Et ce n’est pas la seule. La compagnie aérienne Corsair a, elle-aussi des difficultés à se projeter pour les prochaines semaines, elle n’a pas encore effectué de changement.
 

" On commence déjà à collecter les annulations. Aujourd’hui, elles ne sont pas suffisamment visibles pour rendre des décisions, mais je pense que d’ici la fin de semaine on pourra communiquer sur un programme plus précis. On avance au jour le jour. "

Jules Perrault, directeur régional Océan Indien de Corsair

 
Chez Air France, décision a été prise de maintenir le programme de vols jusqu’au dimanche 8 novembre inclus. Des adaptations devraient être communiquées dans les prochains jours.

Du côté de French Bee, l’ensemble des vols sont également maintenus jusqu’au lundi 9 novembre inclus. Des adaptations éventuelles sont possibles pour les jours suivants. Pour l’heure, elles ne sont pas encore définies. 

La réduction des vols s’organise

Dans ce contexte sanitaire, le trafic aérien pourrait diminuer de 50%. Les vols seront donc " optimisés ", c’est-à-dire que les passagers seront regroupés sur des mêmes dates.

La réduction du nombre de vols aura des conséquences pour le transport de marchandises. Les réunions de travail se poursuivent entre compagnies aériennes et exportateurs.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live