réunion
info locale

Coronavirus : la solidarité réunionnaise s'organise

coronavirus
Coronavirus la solidarité réunionnaise s'organise
©Antoine Garnier Réunion La 1ère
L’épidémie de coronavirus continue de sévir un peu partout dans le monde. La Chine, épicentre de propagation du virus, fait face à une pénurie de matériels médicaux. La Réunion s’organise pour venir en aide à la population.  
 
Le dernier bilan humain du coronavirus fait état de plus de 630 morts et 31 000 contaminations, même hors de Chine. Un taux de mortalité qui reste faible selon les autorités. Un message également relayé dans l’île par le Consul Général de Chine ce vendredi.
 

"Les guérisons sont beaucoup plus que les décès (…) les recherches par les scientifiques chinois, avec la coopération internationale, avancent bien."  Consul général de Chine


Afin de limiter les risques de propagation du virus, les mesures sanitaires de précaution sont plus que jamais de vigueur. Il faut limiter les contacts et les voyages autant que possible. Le Consul Général de Chine l’assure, aucun cas de coronavirus, confirmé ou suspect, n’a été signalé à La Réunion.
 

La solidarité s’organise donc dans l’île


Même si les usines chinoises fonctionnent à plein régime pour fabriquer les matériels médicaux nécessaires à la protection de la population, la demande est bien plus importante que l’offre. En effet, les entreprises ont été impactées par des fermetures de congés suite aux festivités du Nouvel An. Par ailleurs, la Chine doit faire face à une population d’un milliard d’individus qui a un usage quotidien des masques de protection.

Des provinces comme Taiyuan, jumelée à Saint-Denis de La Réunion, ou encore celles de Canton dont sont originaires les familles chinoises réunionnaises, ont ainsi formulé des demandes officielles de soutien. Les matériels médicaux, comme les masques, les gants ou encore les vêtements de protection, sont particulièrement recherchés. Soit pour les hôpitaux et dispensaires, soit pour l’usage des familles.

17 palettes de matériels sont prêtes à être envoyés de La Réunion grâce à un donateur anonyme. Reste à résoudre la problématique de l’acheminement, tous les vols vers la Chine ayant été suspendus. Par ailleurs, un million de masques de protection ont été réservés en Thaïlande pour un envoi sous 48 heures en Chine. Là encore, c’est l’envoi vers le pays qui s’avère complexe.
Quant à la question « Est-ce que La Réunion peut aider concrètement en terme de fabrication de masque, La Chine étant le premier pourvoyeur mondial ? » les soutiens locaux répondent que d’autres pays sont productifs en la matière, notamment la Thaïlande, la Chine ou encore l’Inde.

Le reportage de Marie-Ange Frassati et Alix Catherine: 
©reunion


Par ailleurs, la troupe d'artistes chinois qui devait venir de Chine pour des spectacles à Saint-Paul et Saint-Leu, ne viendra pas. Mais les festivités du Nouvel An sont maintenues ce week-end avec des associations locales.