Coronavirus: des touristes chinois quittent La Réunion ce soir

santé
touristes chinois
©Réunion La 1ère
Après avoir visité La Réunion durant quelques jours, une quarantaine de touristes chinois a été confronté à l'arrêt des vols à destination de Canton suite à l'épidémie de Coronavirus. Ce soir, ils feront escale à Bangkok avant de pouvoir rentrer chez eux. 
Même si leur séjour sur l'île Intense leur a laissé des souvenirs impérissables, une quarantaine de touristes chinois s'est retrouvé directement impacté par la décision d'Air Austral et Air Madagascar de suspendre leurs vols vers Canton dès aujourd'hui. En cause, l'épidémie de Coronavirus qui frappe la Chine. 
La compagnie aérienne locale a ainsi proposé à ses clients des alternatives. L'une d'entre elle étant de prendre aujourd'hui un vol pour Bangkok en Thaïlande puis une correspondance vers La Chine. 
 
touristes chinois vers Bangkok
©Réunion La 1ère


Aucune crainte de retour au pays


Alors que le dernier bilan faisait état de 46 morts supplémentaires en Chine, portant à 259 le nombre de victimes ayant succombé au Coronavirus depuis le début de l'épidémie il y a quelques semaines, et 11 000 personnes contaminées, les touristes rencontrés à l'aéroport Roland-Garros ce samedi n'avaient aucune inquiétude quant à leur retour au pays. 
 

"I think it's pretty serious but i think everybody is doing the work to defeat the virus so i'm not afraid, so see we're coming back to China!"


 
Cette touriste affirme également que des proches lui ont proposé de les rejoindre aux États-Unis afin d'être en sécurité mais elle a refusé net.
 
touristes chinois
©Réunion La 1ère

D'autres touristes interrogés, eux, placent toute leur confiance dans leur gouvernement et sa gestion de la crise sanitaire.
 

"We think our Governement will make it (...) not afraid!"


Air Madagascar et Air Austral ne sont pas les seuls à avoir suspendus temporairement leurs vols à destination de La Chine. Plusieurs autres compagnies aériennes notamment au Vietnam ainsi qu'en Australie ont également suspendus tous leurs vols. Des décisions du même type ont déjà été annoncées par plusieurs pays, notamment l'Italie, Singapour ou la Mongolie. Les Etats-Unis, eux, ont décidé d'interdire l’entrée dans le pays pour toute personne ayant voyagé en Chine dans les deux dernières semaines. 

Des décisions qui vont à l'encontre des préconisations de l'Organisation Mondiale de la Santé. L'OMS a qualifié jeudi l'épidémie de Coronavirus "d'urgence de santé publique de portée internationale, tout en se disant opposée à toute restriction sur les voyages ou les échanges commerciaux avec la Chine.

Le reportage de Thierry Chenayer et Sébastien Autale :
©reunion