Coronavirus : un décès et 103 nouveaux cas confirmés du 12 au 14 décembre

coronavirus
coronavirus covid test dépistage
©IPR
La préfecture et l'Agence Régionale de Santé annoncent un décès lié au Covid et 103 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés à La Réunion du samedi 12 à ce lundi 14 décembre, soit une moyenne de 34 cas quotidien sur trois jours consécutifs.
La préfecture et l’Agence Régionale de Santé annoncent le décès lié au Covid d'un patient du CHU qui était âgé de plus de 70 ans. Le patient présentait d’importantes comorbidités, précisent les autorités sanitaires.

La préfecture et l'ARS confirment également 103 nouveaux cas de coronavirus covid-19 enregistrés à La Réunion les 12 et 14 décembre, soit une moyenne journalière de 34 cas sur 3 jours consécutifs. Pour un total de 8 534 cas diagnostiqués depuis l’apparition du premier cas le 11 mars dernier.
 


Sur les nouveaux cas annoncés, 99 cas sont investigués :
- 90 cas sont classés autochtones
- 9 sont classés importés
- et 4 sont en cours d'investigation
 
 

53 patients hospitalisés

Ce lundi 14 décembre, 53 patients sont hospitalisés au CHU de La Réunion. Parmi ces patients, 6 sont hospitalisés en service de réanimation.
On dénombre par ailleurs 42 décès liés directement au Covid-19.

Par ailleurs, le taux d'incidence au 11 décembre était de 29 cas pour 100 000 habitants. Et l'on comtpe au total, 8 307 patients guéris.
 
 

Les centres ambulatoires mis en veille

Au vue de la situation épidémiologique, les professionnels de santé libéraux ont décidé de mettre en veille les centres ambulatoires covid. Ceux-ci pourront être réactivés en cas d’intensification de la circulation virale.

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé rappellent à l’ensemble de la population réunionnaise l’importance d’appliquer au quotidien les mesures barrière (lavage de mains, utilisation de mouchoir, tousser dans son coude, distance physique, port du masque, limitation au maximum des contacts sociaux à 6 personnes, utilisation de l’application TousAntiCovid …). Ces mesures sont essentielles pour freiner l’épidémie dans l’île.