réunion
info locale

Coupe de France : la belle aventure saint-pierroise s'arrête en 16e de finale

football
JSSP
La JSSP, petit poucet de la coupe de France s'est inclinée 1 à 0 face à Epinal samedi 18 janvier 2020. ©A. Léveillé
La JS Saint-Pierroise s'est inclinée 1 à 0 face à Épinal en 16e de finale de la coupe de France, après un but encaissé à la 117e minute. A 10 contre 11 pendant une grande partie du match, les Réunionnais n'ont pas démérité. 
C'est un énorme bonheur pour les joueurs d'Epinal qui s'envolent pour les 8e de finale, et c'est un goût amer laissé aux joueurs de la JS Saint-Pierroise. Les Réunionnais se sont inclinés en toute fin de match, après un but sur coup de pied arrêté à la 117e minute. 

"Il restait trois minutes à tenir", regrette Ibrahima Dabo. Le portier réunionais est déçu : "On a joué avec le cœur, on pensait que ça allait suffire, mais ça n'a pas suffit." "C'est dommage de perdre sur un coup de pied arrêté parce qu'on a travaillé ça à l'entraînement, confie Gérard Hubert de son côté. On méritait d'arriver aux penaltys. C'est une belle aventure jusqu'à aujourd'hui."
 

Blessure ouverte et carton rouge

C’est certainement le tournant du match. Après un quart d’heure de jeu, Jean-Michel Fontaine, l’attaquant de la JSSP, commet une faute sur le spinalien Abdou Niang. Le joueur reste au sol plusieurs minutes avant d’être évacué par les soigneurs. Il a une blessure ouverte. L’arbitre sort le carton rouge. Désormais, les Réunionnais jouent à 10 contre 11.

Écoutez le capitaine de la JS Saint-Pierroise. Il est interrogé dans les vestiaires après son expulsion :  

0- 0 jusqu'à la 117e minute

Malgré l'expulsion de Fontaine et l'énergie qu'ils doivent déployer à 10 contre 11, les Saint-Pierrois tiennent bon. En seconde période, les occasions se multiplient pour Épinal. Les joueurs vosgiens poussent et cherchent l'ouverture, mais les Réunionnais résistent. 

Pendant les prolongations, les deux équipes profitent du 4ème changement rendu possible par la FFF. Chez les Réunionnais, Ryan Ponti est remplacé par John Emmanuel Babas dès le début de la 2ème période des prolongations. Côté spinalien, l'attaquant Mickael Biron cède sa place à Mathieu Leroux quelques minutes plus tard. Le score est toujours nul et vierge. 

Il faut attendre la toute fin des prolongations pour voir l'ouverture du score. Et ce sont les joueurs d'Epinal qui tirent leur épingle du jeu après une belle résistance des Saint-Pierrois. Sur un corner tiré par le Vosgien Jérémy Colin, Abel Berkane reprend au second poteau d'une frappe puissante et cadrée.

Le but de la victoire est inscrit à 3 minute du coup de sifflet final et marque la fin de la fabuleuse aventure saint-pierroise en coupe de France. C'était la première fois qu'une équipe réunionnaise atteignait les 16e de finale.