Couvre-feu à Saint-André : la décision sera prise mardi en fin de journée

coronavirus
La ville de Saint-André.
La ville de Saint-André, dans l'Est de La Réunion. ©LP
La commune de l’Est échappera-t-elle au couvre-feu ? Le seuil limite fixé par le préfet de La Réunion est dépassé à Saint-André. Si le nombre de cas de Covid-19 ne diminue pas, il pourrait être instauré demain, mardi 17 novembre.
Plusieurs communes pourraient être soumises à un couvre-feu à terme. Saint-André est la première d’entre elles. Vendredi dernier, le préfet de La Réunion a tiré le signal d’alerte. Jacques Billant a ainsi fixé un seuil de 150 cas pour 100 000 habitants, qui s’il est franchi, déclenchera un couvre-feu.

Un couvre-feu par commune. Le seuil du confinement a, lui, été fixé à 200 cas pour 100 000 habitants. Un confinement qui devrait durer plus de 15 jours pour que de réels effets soient ressentis.
 

Saint-André, sous la menace d’un couvre-feu

Saint-André est pour le moment la seule commune à se situer au-dessus du seuil du couvre-feu. Le seuil limite y est dépassé depuis le début du mois, selon le Dr François Chieze, directeur de la veille et de la sécurité sanitaire à l’ARS.
 

" Il y a 4 semaines, il était à 101,3 pour 100 000 habitants, puis la semaine d’après à 167/100 000, la semaine d’après 175/100 000, puis 183/100 000. "

Dr François Chieze, directeur de la veille et de la sécurité sanitaire à l’ARS


Depuis le 11 novembre, la situation semble cependant s’être légèrement améliorée. Le taux d’incidence serait repassé sous la barre des 150 cas pour 100 000 habitants sur une semaine, pour les 11 et 12 novembre. Les données des jours suivants n’étant pas encore disponibles, impossible de savoir si le taux est ensuite remonté. Difficile donc de savoir ce que sera la décision prise demain par le préfet.
 
coronavirus covid taux d'incidence GEODES 121110
©Santé Publique France
 

La décision devrait être annoncée ce mardi

Jacques Billant ayant fixé la date limite au mardi 17 novembre, le couvre-feu devrait ainsi être annoncé demain en fin de journée, s’il doit avoir lieu. Le préfet de La Réunion s’entretiendra avant cela avec les maires des 24 communes de l’île, comme il le fait chaque mardi.

Le couvre-feu s’appliquerait les soirs de semaine et le week-end. L’ensemble de la population y serait ainsi soumis du lundi au vendredi de 19h ou 20h à 6h du matin, et toute la journée pour le samedi et le dimanche.

Le maire de Saint-André, Joé Bédier, a déclaré qu’il serait aux côtés du préfet pour appliquer les mesures nécessaires. Il prévient que sa commune n’est pas la seule touchée et que dans d’autres communes de l’île certains quartiers connaissent un nombre de cas de coronavirus particulièrement élevé.

Reportage de Réunion la 1ère.
Tous les regards sont tournés vers Saint-André qui est sous la menace d'un couvre-feu ©Réunion la 1ère
 

Tendance à l’augmentation, surtout chez les 15-44 ans

Ce week-end la tendance était à la hausse avec une centaine de cas par jour, contre 75 cas par jour en fin de semaine dernière. L’épidémie continue de monter, sa progression s’apparente à un "plateau mouvant" avec des taux qui ne sont pas négligeables selon le Dr François Chieze, directeur de la veille et de la sécurité sanitaire à l’ARS.

Il confirme que La Réunion se trouve à une moyenne de 100 nouveaux cas par jour depuis une à deux semaines. Des chiffres, qui ont cependant été plus importants il y a deux semaines, impossible donc de dire quand se produira le pic épidémique ou s’il s’est déjà produit, explique le Dr François Chieze.

On voit que les choses se stabilisent plus ou moins pour les 45-65 ans, les 65-74 ans et les 75 et plus, même s’ils restent au-dessus du seuil d’alerte. En revanche, pour les 15-44 ans, on constate une montée en flèche du nombre de cas positifs au Covid-19, avec un taux supérieur à 120, indique le Dr François Chieze.

Selon le Dr Reuben Veerapen, président de l'Union Régionale des Médecins Libéraux, on ne peut que constater d'une baisse de la vigilance, du respect des gestes barrières et de la distanciation sociale et par des rassemblements festifs plus fréquents ces dernières semaines. La tranche des 15-44 ans est la plus concernée car il s'agit de la population la plus active, qui se rend au collège et au lycée, qui va travailler ou qui sort le soir et le week-end, explique-t-il.
itw plateau Dr Reuben Veerapen ©Réunion la 1ère
 

14 communes au-dessus du taux d’alerte

Depuis un mois et demi, les maires ont accès au taux d’incidence de leur commune et par quartiers. Ainsi, on sait que 14 communes dépassent actuellement le taux d’alerte, fixé à 50 pour 100 000 habitants par semaine, et vont de 50 à 180 pour 100 000 habitants sur une semaine.
 
coronavirus covid taux d'incidence 14 communes 121120
©Santé Publique France
Des données par communes désormais accessibles au grand public. Le site internet de Santé Public France permet de connaître le taux d’incidence par commune et par quartier, quand avant il n’était disponible qu’à l’échelle du département.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live