Covid : 11 marins indiens positifs au variant indien, dont 4 hospitalisés au CHU de La Réunion

coronavirus
Le site Nord du CHU de La Réunion.
Le site Nord du CHU de La Réunion. ©Imaz Press

La préfecture de La Réunion et l’ARS annoncent la détection de 11 marins indiens positifs au variant indien du Covid-19. L’équipage faisait route à bord d’un navire entre l’Inde et le Brésil. Quatre d’entre eux sont actuellement hospitalisés au CHU.

Le 3 mai dernier, le CROSS Réunion a été contacté par un navire faisant route entre L’inde et le Brésil. Il a demandé assistance pour suspicion d’un cas Covid à Bord, alors qu’il se trouvait à 20 miles au Sud des côtes réunionnaises.

Etant dans la zone de responsabilité française de sauvetage en mer, le navire a bénéficié d’une prise en charge du marin, coordonnée par le Cross Réunion et en relation avec le SAMU 974, selon le protocole sanitaire en vigueur.

11 marins positifs, dont 4 hospitalisés au CHU

Le marin concerné a été hospitalisé au CHU le 3 mai. Il a été testé positif au Covid et le séquençage de son test a mis en évidence hier, samedi 8 mai, qu’il était atteint par le variant indien. Dès la confirmation de la contamination au Covid-19, le reste de l’équipage a été dépisté.

Sur 20 marins testés, 11 se sont révélés positifs. Trois d’entre eux ont fait l’objet d’une prise en charge hospitalière. Les autres sont restés à l’isolement sur le bateau, aucun membre d’équipage n’a été débarqué à l’exception des 4 marins hospitalisés.

(Re)voir le reportage de Réunion la 1ère.

Covid : 11 marins positifs au variant indien ©Réunion la 1ère

En attendant le vraquier indien est sous haute surveillance au mouillage devant la Grande Chaloupe.

Vigilance renforce pour la détection du variant indien

Depuis le 24 avril, le dépistage a été renforcé pour la détection du variant indien sur le territoire français. Toute personne, venant de se faire tester, sera systématiquement questionnée sur un potentiel séjour en Inde dans les 14 jours précédant la date des symptômes ou du dépistage, ou sur un potentiel contact avec une personne y ayant séjourné.

Les autorités sanitaires rappellent l’importance pour toute personne symptomatique d’aller faire un test antigénique ou RT-PCR et de s’isoler en attendant le résultat. La vitesse de détection des cas est déterminante pour mettre en place un isolement et ainsi casser les chaînes de transmission.

Les voyageurs venant d'Inde doivent avant tout se signaler quand ils arrivent à La Réunion pour qu'un criblage de leur test de dépistage soit immédiatement réalisé, insiste le Dr Chritine Kowalczyk, présidente de l'Union Régionale des Médecins Libéraux de l'Océan Indien.

Covid itw Dr Kowalczyk ©Réunion la 1ère