Covid-19 : Madagascar et le continent africain sont-ils immunisés ?

coronavirus
Madagascar covid-19 octobre 2020
©Capture d'écran L'Express de Madagascar (illustration)
L'Afrique, Madagascar, Maurice, l'archipel des Comores et les Seychelles seraient-ils immunisés contre la covid-19 ? Cette question de RFI n'est pas anodine pour expliquer pourquoi la pandémie semble moins virulente dans les pays subsahariens. En Afrique, on compte 35 000 morts depuis mars 2020.
131 nouveaux cas ont été enregistrés à Madagascar en une semaine. Le bilan, présenté samedi après-midi à Tananarive, confirme le ralentissement de la transmission virale. On compte un décès supplémentaire, mais également 223 guérisons précise Midi-Madagascar. Ces personnes testées négatives ont pu quitter l'hôpital et retrouver leurs foyers. 

En clair, une rechute est toujours possible et la réouverture des aéroports aux vols commerciaux sont des portes d'entrée pour des voyageurs européens positifs. Cependant, l'optimisme est de mise à Madagascar comme dans les pays africains. Le docteur Massambat Sassou Diop, spécialiste sénégalais de la lutte contre les épidémies avance une explication, tout en restant très prudent, écrit RFI

 

Les coronavirus circulent depuis longtemps en Afrique 


Le président de SOS Médecins Sénégal évoque une possible immunité croisée en Afrique. Sa théorie est liée à a l'origine de la covid-19. Elle fait partie de la famille des coronavirus. Ceux-ci touchent les pays africains régulièrement. 

La covid-19 a donc évolué dans un milieu moins favorable que sur le continent européen : "C'est probablement lié au fait que le virus s'est retrouvé au contact d'une population qui est déjà immunisée contre la covid-19 en nombre assez important, ce qui est en faveur de l'immunité collective" et de préciser que, "celle-ci vient des trois grippes saisonnières qui touchent ces pays. Des infections virales qui entrent dans le rhinopharynx sont constitués pour 70 % des coronavirus comme le démontre l'étude de l'institut Pasteur," écrit L'Express de Madagascar


Une immunité collective déjà installée


Pour le médecin sénégalais, les grippes saisonnières qui frappent les pays subsahariens en périodes "estivales" sont dues à des coronavirus : "Il ne s'agit pas de la covid-19, mais de quatre autres sérotypes qui circulent dans la population avec un effet immunisant, les anticorps développés pour lutter contre les autres types de coronavirus permettant aussi de neutraliser la covid-19". 

Il n'est donc pas faux d'affirmer que les Africains sont confrontés aux coronavirus depuis des années, sans le savoir. Une rencontre qui leur permet d'être moins impactées par la pandémie qui touche le globe.  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live