Covid-19 : une suspicion de cas à l’usine de Bois Rouge

santé
Campagne sucrière reprise livraison usine Bois Rouge 160718
Livraisons de cannes à l'usine de Bois Rouge. ©Precilla Etheve (Réunion la 1ère)
Selon les informations de Réunion La 1ère, une suspicion de cas a été rapportée chez un transporteur livrant du sucre à l'usine de Bois Rouge. Les collègues qui ont été en contact avec lui ont été priés de ne pas reprendre le travail.
Des cas positifs de Covid-19 sont en train d’apparaître progressivement en divers endroits de l’île. Cette semaine, la préfecture nous a rapporté l’apparition de trois clusters à Saint-Denis et de deux autres à Saint-André.

Dans le même temps, on a appris le signalement de plusieurs cas positifs : un adjoint de sécurité au commissariat de police du Chaudron, un employé au Département, au moins une autre à la Mairie de Saint-Denis, un cas également à la médiathèque de Sainte-Marie, et pas plus tard que ce samedi une employée administrative du Comité régional olympique et sportif (Cros).

Et selon nos informations, il nous est également rapporté une suspicion de cas du côté de l’usine sucrière de Bois Rouge. Il s’agit d’un transporteur livrant du sucre qui présente les symptômes apparents du Covid-19, et notamment de la fièvre.

Par mesure de précaution, tous les collègues de ce chauffeur travaillant pour une société de transport prestataire de Tereos ont été priés de ne pas reprendre le travail en attendant qu’ils effectuent à leur tour un dépistage. Les résultats de ces tests sont attendus dans la soirée.

Tereos aurait également déjà réagi en rappelant aux planteurs, aux transporteurs, comme à l’ensemble de son personnel l’importance du respect des gestes barrières et l’obligation de porter le masque sur le site de Bois Rouge.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live