Covid : la vaccination ouverte à tous les plus de 18 ans sans condition au plus tard le 24 mai

coronavirus
La vaccination au ralenti à La Réunion.
©Imaz Press

Ouverte depuis le vendredi 30 avril à tous les majeurs à risque et à tous les plus de 50 ans sans condition, la vaccination s’étendra le 24 mai à toutes les personnes de plus de 18 ans sans condition. Des centres de vaccination sont ouverts par la médecine du travail.

A Mayotte depuis le 13 avril, en Guyane depuis le 27 avril et en Guadeloupe depuis le 28 avril, le vaccin est accessible à toute personne de plus de 18 ans. A La Réunion, cela sera donc le cas au plus tard le 24 mai, annonce ce lundi soir Martine Servat, directrice de l’animation territoriale et des parcours de santé à l’ARS.

Vaccination itw Martine Servat de l’ARS ©Réunion la 1ère

En attendant, priorité est donnée aux patients les plus à risque. Vendredi dernier, le 30 avril, l’Agence Régionale de Santé de La Réunion annonçait l’ouverture de la vaccination à toutes les personnes de plus de 18 ans atteintes d’une pathologie considérées comme à risque de forme sévère du Covid-19, ainsi qu’aux personnes de plus de 50 ans sans condition.

 

125 000 créneaux de rendez-vous disponibles

Une nouvelle étape qui s’inscrit dans la démarche d’accélération de la campagne de vaccination. A La Réunion, le taux de vaccination reste inférieur à celui de la métropole, mais d’ici fin juin, un peu plus de 50% de la population devrait avoir reçu au moins la première dose, selon Martine Servat de l’ARS.

Actuellement, 81 000 personnes ont reçu la première dose dans le département. 125 000 créneaux de rendez-vous seront disponibles dans les prochaines semaines, dont 10 000 dès la semaine du 10 mai. L’objectif fixé par les autorités est de 200 000 Réunionnais vaccinés d’ici le 31 mai.

Un objectif revu à la hausse avec l’annonce de l’ouverture de la vaccination à tous les majeurs sans condition au plus tard le 24 mai.

 

Plus de doses et plus de centres de vaccination

C’est parce que les livraisons de doses de vaccin ont été renforcées que les autorités accélèrent ainsi la campagne de vaccination. Près de 121 000 doses ont été reçues de janvier à avril, en mai 176 000 doses et en juin 214 000 doses. Fin juin, 500 000 doses auront été reçues à La Réunion, indique Martine Servat de l’ARS.

Un nombre de doses important qui permet ainsi de vacciner plus de monde, mais qui demande du coup de mettre des moyens suffisants pour y parvenir. Un 10ème centre de vaccination va donc ouvrir à la Possession à partir du 11 mai et les capacités d’injections ont été augmentées au sein des 9 centres déjà opérationnels de l’île.

Enfin, 6 centres de vaccination gérés par les services inter-entreprises de médecine du travail doivent ouvrir.  

Des centres de vaccination Intermétra pour les salariés

Les salariés peuvent ainsi se faire vacciner dans les deux centres Intermétra, ouverts dès ce lundi 3 mai à Sainte-Marie et Saint-Pierre. Ils sont équipés de matériels permettant les injections, comme un frigo spécifique pour le stockage des doses de vaccin.

Dans un premier temps, 35 personnes pourront ainsi bénéficier d’une injection chaque jour, explique Geneviève-Sophie Caillé, la présidente d’Intermétra. Très vite, il devrait être possible de vacciner près de 100 personnes par jour dans chacun des centres.

(Re)voir le reportage de Réunion la 1ère.

La vaccination pour les entreprises ©Réunion la 1ère

Intermétra effectue le suivi médical de 130 000 salariés à La Réunion, et espère en vacciner le plus grand nombre. L’Agence Régionale de Santé souhaite ainsi accélérer la stratégie de vaccination dans l’île pour espérer une sortie de crise, conditionnée à un niveau d’au moins 60% à 70% de protection vaccinale au sein de la population.