Covid : le CHU de La Réunion de nouveau en tension lance un appel à la vigilance

coronavirus
coronavirus covid hôpital CHU soignants
©RB / Imaz Press Réunion
Du fait de la dégradation sanitaire, la direction du CHU de La Réunion alerte les Réunionnais sur " la tension réapparue " sur son offre de soins depuis la fin de semaine dernière. Une cellule de crise s’est réunie hier, mercredi 22 décembre.

Les autorités du CHU appellent solennellement la population à la plus grande vigilance à l’approche des fêtes. Elles veulent éviter d’atteindre une nouvelle fois les seuils de saturation des capacités hospitalières.

Une tension du fait de la dégradation de la situation sanitaire

Le CHU explique avoir été en première ligne durant les près de deux ans de crise sanitaire, se  traduisant par un épuisement des équipes, aggravé par des possibilités fortement réduites d’arrivée de renforts compte-tenu de la dégradation de la situation en métropole.

La circulation du virus s’accélère à nouveau à La Réunion, avec désormais un taux d’incidence de plus de 500 cas pour 100 000 habitants. Le rythme des admissions de patients en services de réanimations ou en services d’hospitalisation complète Covid augmente de manière continue, indique la direction du CHU de La Réunion.

La préfecture indiquait hier, mercredi 22 décembre, que 24 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs au Covid-19, sur les 78 lits de réanimation installés à La Réunion. Au 14 décembre, ils en occupaient 14 sur 74 lits disponibles.

Augmentation des capacités en réanimation

" L’arrivée sur le territoire du variant Omicron, le relâchement des gestes barrière et un taux de vaccination de la population qui reste insuffisant sont des éléments de contexte préoccupants. "

CHU de La Réunion

 

Une cellule de crise s’est tenue le mercredi 22 décembre. Le CHU a procédé, une nouvelle fois, à des augmentations capacitaires, notamment en service de réanimation. Il précise que le taux d’occupation est très élevé dans l’ensemble des services hospitaliers.