Covid19 : foule dans les centres de vaccination et les cinémas avant la généralisation du pass sanitaire

coronavirus
Foule au centre de vaccination
©Imaz Press
Le pass sanitaire a été élargi dès le 21 juillet à tous les lieux de loisirs et de culture. Début août, il ne sera plus possible de se rendre au café, au restaurant ou dans un centre commercial sans ce pass sanitaire. Conséquence : ça se bouscule depuis ce matin dans les centres de vaccination.

Hier, lundi 12 juillet, Emmanuel Macron a annoncé l'élargissent du passeport sanitaire à partir du mercredi 21 juillet, limitant ainsi l'accès aux restaurants ou aux salles de cinéma notamment aux personnes vaccinées. Résultat : en métropole comme à La Réunion, les files d'attente devant les vaccinodromes s'allongent.

 

Près de 1 000 injections en une matinée

Au centre de la Nordev à Sainte-Clotilde, les annonces du président ont fait grimper le nombre de candidats à l'injection de 30 %. "En une matinée, plus de 900 personnes ont été vaccinées contre habituellement 600 en moyenne", témoigne le médecin-colonel Patrick Lallemand, médecin chef du Sdis et coordinateur du centre de vaccination. Beaucoup n'approuvent pas forcément le pass sanitaire mais veulent se faire vacciner par obligation, pour éviter de subir de nouvelles restrictions. La prise de rendez-vous médicaux en ligne a également explosé sur les plateformes.

 

Dernière séance de cinéma... avant contrôle

Il y avait beaucoup de monde également au cinéma ce mardi matin, sans doute pour profiter des dernières séances avant contrôles. Mais les exploitants fulminent, déjà soumis à une jauge de 35 %, ils n'ont qu'une semaine pour appliquer des mesures difficiles à mettre en place selon eux. Grégoire Cordeboeuf est le directeur du Cinépalmes à Sainte-Marie : " A partir de mercredi prochain, les cinémas doivent se conforter à ces mesures alors que les restaurants, eux, doivent attendre août. Pourquoi priver les gens de la culture ? Le cinéma est l'un des endroits les plus sûrs au monde pour ne pas attraper le covid". La fédération nationale du cinéma français va déposer un recours en justice contre les décisions gouvernementales jugées inégalitaires.

Regardez le reportage de Réunion la 1ère :

Le pass sanitaire élargi