publicité

Crise sociale : le délégué interministériel à la lutte contre la pauvreté est à La Réunion

15 jours après la visite ministérielle d’Annick Girardin, Olivier Noblecourt est de retour à La Réunion. Le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté est venu rencontrer les élus et les acteurs du milieu associatif.
 

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Lise Hourdel
  • Publié le
Arrivé sur l’île vers 9h30 ce vendredi 14 décembre, le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté a entamé sa visite par une rencontre avec le président de Région, Didier Robert.
 
© Nathalie Rougeau (Réunion la 1ère)
© Nathalie Rougeau (Réunion la 1ère)
Olivier Noblecourt a ensuite vu les élus des collectivités, ainsi que les acteurs du milieu associatif. Objectif de sa visite : " travailler avec les collectivités locales, avec les associations, avec l’ensemble des acteurs de terrain pour apporter les réponses concrètes auxquelles la ministre des Outre-mer s’est engagée ", lors de sa visite de 3 jours, en novembre dernier.

Présent lors de la venue d’Annick Girardin, il est aujourd’hui chargé d’encadrer la mise en œuvre des annonces de cette dernière. Les précisions de Nathalie Rougeau et Willy Fontaine.
Olivier Noblecourt, le sens de sa visite
 

Une journée de travail


Les échanges ont porté sur l’accompagnement des familles, l’accompagnement des jeunes vers des formations " permettant réellement d’accéder à l’emploi ", notamment. Olivier Noblecourt vient ainsi mettre en œuvre les réponses "de la vie quotidienne" annoncées avec les collectivités. Une mission qui se poursuivra dans les prochaines semaines et les prochains mois.

Des réponses qui passent par de nouvelles méthodes, explique Olivier Noblecourt. Quatre ateliers participatifs verront ainsi le jour. Des ateliers, dont une partie sera composée " par des tirages au sort pour que tous les citoyens puissent s'y impliquer ", mais aussi d'acteurs de terrain, pour que des propositions et des priorités politiques soient faites. Les premières consultations devraient débuter fin janvier-début février. 
 

Quelles mesures à venir ? 


Le préfet de La Réunion a d'ores et déjà réunis il y a quelques jours les acteurs qui vont travailler sur la baisse du bouclier qualité prix, les agents qui travailleront, eux, sur la transparence des prix "seront présent d'ici quelques semaines sur l'île de La Réunion", et le travail de remise à plat de l'octroi de mer poussé avec la président de Région "va être conduit dans les mailleurs délais" a-t-il annoncé lors de son interview par Christelle Floricourt, dans le Journal télévisé de 19h de Réunion la 1ère.
Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, était l'invité du JT de 19h de Réunion la 1ère

Il annonce qu’un cadre sera mis en place pour que la transparence sur les moyens de l’Etat soit totale et pour que ce soit réellement les acteurs de l’île qui aient " les mains sur les manettes et qu’ils soient aujourd’hui aux commandes pour déployer ces moyens ".

Le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté devrait être de retour dans l’île dès la fin du mois de janvier 2019 ou début février.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play