Le Port : le centre de tri de déchets Cycléa fête ses 15 ans

environnement
15 ans de Cycléa
©Willy Thévenin

Pour ses 15 ans, Cycléa fête ses "anges-gardiens", à travers une exposition photo. Des salariés qui contribuent au développement durable de l'île. Créée en 2005, la société emploie, 230 salariés qui oeuvrent chaque jour dans l'ombre. Et ils ne se sont jamais arrêtés, même pendant le confinement.  

"Tout d'abord, j'ai été agent de tri parce que j'ai dû aider mes collègues. J'ai fait aussi la collecte des corbeilles, et ces postes m'ont permis de comprendre le métier de mes collègues", dévoile Linda au micro de Réunion La 1ère. 

(Re)voir le reportage de Réunion La 1ère : 

15 ans de cycléa, portrait

Les "anges-gardiens" de la nature et de l'environnement 

Depuis sa création en 2005, la société mixte, Cycléa, a bien grandi et emploie près de 230 salariés. Cycléa collecte et traite les déchets sur les cinq communes du TCO. 

A l'occassion de son quinzième anniversaire, la société mixte célèbre ses salariés, avec une exposition photo au centre de tri du Port. Des clichés de ces "anges-gardien de la nature" ont été pris, pour mettre en lumière le quotiden des agents de Cycléa. 

A 27 ans, Kenza a intégrée l'équipe de tri en 2018. Un métier qu'elle exerce pour le bien-être de tous. "Le métier que je fais est très important pour l'environnement, pour notre futur et pour que la population tri mieux leurs déchéts", explique t-elle. 

Centre de tri et confinement

En mars dernier, le territoire réunionnais a été confiné. Si certains corps de métiers ont dû se résoudre au télétravail, les agents de Cycléa n'ont jamais arrêtés. "Ce travail est un travail invisible. Il n'y a jamais eu d'arrêt de tri, car les agents sont conscient dans l'importance de leur travail", explique Laurent Bleriot, le directeur général de Cycléa. 

Pour Kenza, le tri n'a pas été de tout repos pendant le confinement : "Avec la pandémie on retrouve plus souvent des gants, des déchets sauvages ou même des aiguilles qui ne devraient pas se retrouver dans les poubelles", conclut-elle.