publicité

La DAAF prend position pour le Boeuf Péi

La Direction de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt a réagi après les craintes exprimés par la filière bovine. Il n’y aurait aucun problème à consommer du "Bœuf pays" selon ses responsables.
 

© Imaz Press Réunion
© Imaz Press Réunion
  • Par Alexandre Grondin
  • Publié le
Après la manifestation des éleveurs bovins à Saint-Pierre, et les opérations médiatiques de l'ADEFAR (Association de Défense des Agriculteurs de La Réunion), la Direction de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF) s'est enfin exprimé sur la problématique la leucose et de la chlamydiose sur notre île.

Pour Loïse de Vallicourt, chef au service alimentaire de la DAAF, il n’y pas de risque à consommer du « Bœuf Pays »car des contrôles sont effectués sur chaque carcasse après l'abattage.
© Imaz Press Réunion
© Imaz Press Réunion


Rappelons que 14% du cheptel Réunionnais est touché par la leucose bovine. Cependant cette maladie réglementée n’est pas transmise à l’Homme.
En ce qui concerne la chlamydiose bovine, ce n’est pas une maladie mortelle pour le bovin.Selon la DAAF, elle peut entraîner, en cas d’infection d’une vache en gestation, un avortement. De plus, très peu contagieux, le virus ne peut provoquer de décès en série au sein d’un élevage.
Chez, l’Homme la chlamydiose est souvent confondue avec une grippe. Le risque le plus important est celui de l’avortement, si une femme enceinte entre en contact direct avec la bactérie lors d’un avortement de bovin. A la Réunion, il n’y a jamais eu de cas d’avortement chez la femme dû à la chlamydiose.

La chef de service alimentaire de la DAAF, rappelle que « la bactérie n’est ni présente dans la viande, ni dans le lait. La consommation de ces produits ne comporte aucun risque ». Pour Loise de Vallicourt "le plan d'assainissement de la DAAF tend vers l'éradication de la leucose sur l'île".
Les bouchers, ont, eux une réelle confiance en la production bovine réunionnaise. Selon les professionnels péi, la consommation de "Boeuf Pays", n'a  pas baissé depuis le début de la crise.
 
POINT SUR LA CRISE BOVINE A LA REUNION

 

Sur le même thème

  • agriculture

    Campagne sucrière : piqûre de rappel pour les chauffeurs de cachalots du Sud

    Avec le début de la campagne sucrière lundi dans le Nord/Est, les cachalots sont de retour sur les routes de l'île. Dans le Sud la campagne n'a pas encore démarré. Mais en attendant, les chauffeurs de ces poids-lourds sont sensibilisés sur les bonnes pratiques à adopter sur la route en cette période

  • agriculture

    Le Tampon : suspicion de leucose bovine

    Un éleveur du Tampon soupçonne de nouveaux cas de leucose bovine dans son cheptel. Après avoir perdu six vaches depuis le début de l’année, le double de l’an dernier, Jean-Paul Bègue va devoir se séparer de deux autres bovins.

     

  • agriculture

    Leucose bovine : vers un plan de lutte régionale

    L’état, le conseil départemental et les professionnels de la filière laitière travaillent à la mise en place d’un « plan global de maîtrise sanitaire » pour lutter contre la leucose bovine à la Réunion. Celui-ci prévoit le renouvellement du cheptel petit à petit.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play