Dans les pas des "marronèrs" du Grand Raid

trail
Grand Raid marron
Quelques irréductibles coureurs se sont lancés en petits groupes dans un Grand Raid marron ©Daniel Bénard
Le top départ du Grand Raid aurait été donné ce jeudi soir si la course n’avait pas été annulée. Gros plan sur ces coureurs qui ont quand même tenu à se lancer dans leur propre diagonale des fous.
Il n’y aura pas de raz-de-marée humain ce jeudi soir, à Saint-Pierre, le Grand Raid ayant été annulé. Mais une poignée d’irréductibles coureurs se sont quand même rassemblés en petits groupes afin de parcourir les sentiers en marron.

C’est le cas d’Aurélien, Axel, Robin et Arthur. Ces passionnés se sont ainsi donné rendez-vous très tôt ce matin, à Saint-Pierre, pour partir ensemble jusqu’à Saint-Philippe, point de départ de cette aventure sportive et humaine. Ils ne sont pas seuls. Ils sont entourés de toute une équipe composée d’amis et de proches.

Ces derniers sont chargés notamment de les ravitailler. C’est un véritable convoi de voitures transportant des dizaines de pack d’eau et d’en-cas qui suit nos quatre coureurs de Saint-Philippe à Saint-Denis en passant par Cilaos. Un ravitaillement est également prévu à Mafate.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Sport : mèm kan na pwin Grand Raid, zot i fé Grand Raid


Comme nous l’évoquions également, la Saint-Leusienne Fleur Santos Da Silva qui avait remporté la Mascareignes en 2018 s’est, elle aussi, lancé comme défi de courir malgré l’annulation de la course. Elle a décidé de faire son propre Trail de Bourbon.
 

Elle est partie hier soir de Cilaos à 21h, avec comme objectif de boucler sa course en 19 heures. On a ainsi pu suivre son évolution sur les sentiers via sa page Facebook. A 7h30, elle se trouvait ainsi du côté du Maïdo. Deux heures plus tard, elle se ravitaillait à Sans-Souci.

Elle a finalement franchi la ligne d’arrivée au stade de la Redoute peu après 16h, accueillie par les applaudissements de tout son "staff", proche et amis de la team Salomon. Elle réalise un temps conforme à ses objectifs. "Le chrono me ravit, je pense que je ne pouvais pas faire mieux dans ces conditions, l’aventure a été merveilleuse avec un monde fou, tout du long. Tellement de gens avec moi, c’était plein d’émotions".
 
Fleur Santos Da Silva
Fleur Santos Da Silva a bouclé sa course en 19 heures et 15 minutes. ©Michelle Bertille

 

Des départs à Saint-Philippe comme à Saint-Pierre


Jean-Claude Esparon est ses dalons de la team « Marronnèr » ont eux aussi décidé de réaliser leur propre Diagonale des fous. Ils partiront, eux, ce soir à 22 heures du site du Cap Méchant, à Saint-Philippe, l’ancien point de départ du Grand Raid, avant qu’il ne soit déplacé à Saint-Pierre. Arrivée prévue dimanche, en fin d’après-midi sur le stade de la Redoute, à Saint-Denis. Ils passeront également par Cilaos et Mafate.
 
Les « Marronnèr » pourraient croiser dans les sentiers les membres de la team Cilaos rebaptisée pour l'occasion "la Tangente des Gazés". Ils partiront, eux, de Saint-Pierre, ce soir à 22h. Ces derniers se relaieront tout au long du parcours et ils ont également prévu de faire le détour par la route, pour les passages se faisant habituellement via les terrains privés.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live