De faible intensité, l'éruption du Piton de la Fournaise attire les randonneurs

catastrophes naturelles
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021.
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021. ©Imaz Press

Le Piton de la Fournaise est en éruption, ce samedi 10 avril. De nombreux randonneurs l’admirent depuis le Piton de Bert. De faible intensité, cette première éruption de l’année joue à cache-cache avec les nuages.

Malgré la pluie, le froid et le brouillard, de nombreux admirateurs du Piton de la Fournaise se sont garés tôt ce samedi 10 avril, sur le parking de Foc-Foc.

Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021.
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021. ©Imaz Press

 

1h30 de marche pour admirer l’éruption

"Nous sommes partis peu confiants ce matin car le ciel était bouché lorsqu’on a pris la route, raconte un père de famille. Mais au final c’est une belle surprise. La récompense est géniale !"

A pieds, il faut environ 1h30 pour rejoindre le Piton de Bert. Cette randonnée facile et accessible aux marmailles permet de découvrir le spectacle. Ce matin, les fontaines de lave étaient bien visibles. "Le volcan a explosé, s’exclame un marmaille. C’est trop beau, trop joli".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Les premiers randonneurs au volcan

 

Une éruption de faible intensité

Cette première éruption de l’année a débuté, vendredi à 19 heures. "Depuis hier soir, il y a une diminution de trémor, c’est logique, estime Aline Peltier, directrice de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Il y a toujours deux bouches éruptives qui alimentent plusieurs fontaines de lave d’environ 20 à 30 mètres de hauteur, donc l’intensité est plutôt faible".

L’éruption est localisée à l'intérieur de l'Enclos, sur le flanc sud-est du massif, au sud du cratère Château-Fort.

Regardez les précisions d'Aline Peltier sur Réunion La 1ère :

zoom Aline Peltier

 

Une recharge importante de magma

Cette éruption peut-elle durer ? "Difficile à dire, explique Aline Peltier. "Nous avons eu une phase pré-éruptive de près de trois semaines pendant laquelle il y a eu une recharge de magma importante. Maintenant, nous ne savons pas si ce magma va sortir en une fois ou en plusieurs fois".

Cette première éruption de l’année était attendue, car le volcan a tremblé à plusieurs reprises depuis janvier. Hier, vendredi, une importante crise sismique a débuté vers 15 heures. Seulement quatre heures plus tard, à 19 heures, les scientifiques de l’Observatoire ont annoncé l’éruption.

Demain, ils se rendront sur place pour effectuer des relevés de lave notamment. "Nous devons aussi réparer des stations de contrôle qui sont en panne à proximité de l'éruption et qui sont importantes pour sa surveillance", explique Aline Peltier.

 

L'éruption vue du ciel

Tôt ce matin, les premiers hélicoptères ont pu survoler l’éruption du Piton de la Fournaise, ce samedi 10 avril. Avant l’arrivée du plafond nuageux, cette première éruption de l’année était bien visible depuis le ciel.

Le volcan qui rugit, les premières images

 

Survol du volcan en hélico