publicité

Déclaration d'impôts : St-Denis OK! Saint-Pierre moins!

Les centres des impôts auraient pu être submergés par les usagers. Depuis cette année, tout le monde doit déclarer ses revenus et il est conseillé de faire cette déclaration en ligne. A St-Denis, la pagaille de l'an dernier a été évitée. A St-Pierre, Il y avait trop de monde!
 

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Par Steve-Henry Peeters
  • Publié le , mis à jour le
Depuis ce matin, et bien avant l'heure d'ouverture, les centres des impôts de La Réunion ont été le point de rendez-vous de nombreux usagers. Alors que la loi a rendu obligatoire la déclaration de revenus pour tous et que l'incitation à la faire en ligne est forte.
Si à St-Pierre, il y a eu une forte affluence et une fermeture anticipée de l'accès au centre, à St-Denis, en revanche, la situation s'est décantée rapidement avec la mise à disposition des contribuables de 12 ordinateurs;
En 2018, les centres des impôts avaient été pris d'assaut (Photo du 16 mai 2018) © Jean-Paul Mélade (Réunion la 1ère)
© Jean-Paul Mélade (Réunion la 1ère) En 2018, les centres des impôts avaient été pris d'assaut (Photo du 16 mai 2018)

Blocages devant Internet 


Pour une grande partie de la population, internet reste inaccessible financièrement ou même psychologiquement et ce, alors que les services du Trésor Public multiplient les communications et les incitations.
Les contribuables réunionnais ne sont pas tous à l'aise avec la déclaration en ligne. Ils sont nombreux à avoir recours à un tiers, voire à un agent des services pour obtenir une aide au moment de faire leur déclaration. Ils ont peur de se tromper, d'oublier quelque chose s'il se retrouvent seuls devant leur ordinateur.

Je préfère venir ici comme cela il n'y a pas de surprise
Karim


Ce que prévoit la loi


Avant sa généralisation, à partir de cette année pour la déclaration des revenus de 2018, l’obligation de télédéclarer ses revenus s’appliquait aux contribuables dont le revenu fiscal de référence de l’année précédant celle de perception des revenus était supérieur à :
- 40 000 € pour les déclarations souscrites en 2016 au titre des revenus de 2015 ;
- 28 000 € pour celles souscrites en 2017 au titre des revenus de 2016 ;
- 15 000 € pour celles souscrites en 2018 au titre des revenus de 2017.

Selon la loi de 2015, les contribuables qui ne respectent pas cette nouvelle obligation sont passibles d’une amende de 15 € par déclaration ou annexe déposée selon un autre procédé, à compter de la 2e année au cours de laquelle le manquement est constaté. Manquements qui devraient s’apprécier sur deux années consécutives.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play