Découverte : l'étonnant mariage du vin et de la sophrologie

découverte
sophrologie 1
Découvrir le vin à l'aveugle, en mettant en avant les autres sens, une approche originale en quête de bien-être. Différemment. ©Loïs Mussard

Sophrologue, Lydia Terpereau a décidé de marier ses deux passions : le bien-être et le vin. Une expérience réalisée masque sur les yeux. A l'aveugle. Là où les saveurs construisent des routes invisibles pour une invitation à un voyage inattendu. 

Une bouteille recouverte d'une chaussette arborant un point d'interrogation. De quoi éveiller les sens et les inviter à percer le mystère, alimenté par une ambiance soigneusement installée. Des bougies. De la musique. Des verres de qualité. Des tissus agréables. Des pierres dont la composition minérale coïncide avec celle des sols d'où sont originaires les vins...

Tout un panel d'ingrédients choisis avec précision pour composer un tableau propice à un voyage inattendu.  

sophrologie 2
Pour marier ses deux passions, le vin et le bien-être, Lydia Terpereau commence par installer une ambiance propice dans son atelier. ©Loïs Mussard

Créer l’ambiance. Première étape avant l’entrée en matière. La séance se poursuit avec un masque avec lequel chaque participant recouvre ses yeux. "La vue constitue souvent notre sens dominant. Il uinfluence grandement notre ressenti général et notre perception de la vérité" explique Lydia Terpereau. La sophrologue s'attache ainsi à préparer les convives à privilégier leur odorat, leur goût mais aussi leur toucher. 

Une approche originale

Pour être en mesure de profiter pleinement de l'instant présent, elle invite les participants à se con,centrer sur leur repiration. Des mouvements amples, lents, doux. Et la "magie opère" confie Cécile. Pour sa première expérience, elle affiche sa sérénité tout en avouant être intriguée par la discipline "je connais la sophrologie qui m'aide beaucoup dans ma recherche de bien-être. En revanche je n'y connais pas grand chose en vin". D'où son intérêt pour cette approche originale.    

sophrologie 3
Se priver de la vue, en l’espace de quelques heures, pour mieux dynamiser l’odorat et le goût. Tout une dynamique mise en route par la respiration… ©Loïs Mussard

Initiée au vin par un des meilleurs spécialistes mondiaux

Déterminer l’origine d’un vin en se basant sur les sensations qu’il procure lors de sa dégustation : c’est le challenge proposé au cours de la séance guidée par la sophrologue, initiée à l’œnologie par un certain Franck Thomas. Depuis son plus jeune âge Franck Thomas s'est imposé comme un des spécialistes les plus en "vue" en matière de dégustation de vin. De son palmarès impressionnant, retenons que le Français a até sacré Meilleur sommelier de France et d’Europe en l’an 2000. Il a aussi été demi-finaliste du concours du meilleur sommelier du Monde en 2004. 

Aujourd'hui il a monté une école pour partager sa connaissance du vin avec des professionnels, mais aussi avec le grand public. "Jai eu la chance de le rencontrer dans le sud de la France et il m'a fait l'honneur de me demander d'être sa représentante à La Réunion" confie Lydia Terpereau avec une certaine fierté. 

Sophrologie 4
Comme le disait le peintre Dali : "Qui sait déguster ne boit plus jamais de vins, mais goûte à des secrets..." ©Loïs Mussard

L’objectif de ces dégustations sensorielles consiste à vivre la dégustation comme une expérience unique. Une approche où le vin n'est plus un breuvage invitant à l'enivrement mais à la perception d'émotions vécues en pleine conscience. Des instants éphémères qui tentent de se rapprocher de l'invitation lancée par Salvador Dali. Le peinte excentrique, adepte du beau et du bon, aimait à dire : "Qui sait déguster ne boit plus jamais de vins, mais goûte à des secrets…"

L'étiquette du vin restera donc un secret pour ceux qui ne l'ont pas ainsi dégusté. Par dessus-tout, il faut savoir que pour atteindre cette perfection, la dégustation doit rimer avec modération. Car nuisible est tout excès...

Voir ou revoir le reportage de Loïs Mussard et de Laurent Josse : 

Lydia Terpereau, sophrologue